JO 2016 : et de quatre qui font vingt-deux… Phelps poursuit son incroyable moisson

SPORT
EXTRATERRESTRE – En remportant le 200 m 4 nages, dans la nuit de jeudi à vendredi, Michael Phelps a remporté sa vingt-deuxième médaille d’or olympique. L’Américain est plus que jamais au sommet de son sport.

Il a beau en être à sa vingt-deuxième médaille d’or, Michael Phelps n’en a jamais fini avec les records. En s’imposant jeudi soir, heure brésilienne, sur le 200m 4 nages avec près de deux secondes d’avance (1'54''66) sur le Japonais Hagino, le protégé de Bob Bowman a décroché son quatrième titre olympique depuis le début des Jeux, après ses succès sur le 200m papillon, le 4x100 et le 4x200.

Quatre à la suite, comme Carl Lewis et Al Oerter

En remportant cette nouvelle médaille sur le 4 nages de sa distance de prédilection, il a également rejoint au palmarès Al Oerter (lancer de disque) et Carl Lewis (saut en longueur), deux de ses compatriotes, pour avoir remporté une épreuve olympique quatre fois consécutivement. Cette médaille d’or du 200m 4 nages n’a en effet plus quitté son cou depuis 2004, lorsqu’il remportait cette course olympique pour la première fois à Athènes.

Dans la foulée, Phelps a disputé les demi-finales du 100m papillon quelques minutes après son titre olympique. Huitième aux cinquante mètres, l’Américain a leurré un petit coup de mou, lorsqu'il virait en huitième position aux cinquante mètres. Mais le gamin de Baltimore a finalement été rattrapé par son naturel, celui qui consiste à montrer à tous et en toutes circonstances qu'il est le plus fort. Auteur d'un immense retour, il a remonté sept de ses huit adversaires, laissant le seul Laszlo Cseh devant. L’Américain tentera de décrocher une cinquième médaille olympique à Rio, lors de sa cinquième finale brésilienne (3h12 dans la nuit de vendredi à samedi).

A LIRE AUSSI >> Au fait, c'est quoi les taches sur l'épaule de Michael Phelps

Lire et commenter