JO 2016 : Lavillenie en finale de la perche, la France ambitionne une 6e médaille d’or

SPORT
HAUT VOL – Renaud Lavillenie a expédié les affaires courantes lors des qualifications à la perche en passant une barre à 5,70 m. Le champion olympique défendra son titre dans la nuit de lundi à mardi.

La déception passée de voir l’or olympique échappé pour un centième en natation à Florent Manaudou, sur le 50m nage libre, le clan français reporte ses espoirs de plus beau métal sur Renaud Lavillenie. A l’orée de ces Jeux Olympiques, le perchiste était identifié comme un favori dans sa discipline et il a tenu son rang la nuit dernière. Durant les qualifications, le champion olympique 2012 s’est montré à son aise en franchissant une barre à 5, 70m, passée lors de sa seconde tentative, pour composter son billet pour la finale aux côtés des 11 autres qualifiés. 

Trois concurrents identifiés

Les deux autres Français engagés dans la compétition, Kévin Ménaldo (blessé) et Stanley Joseph n’ont pas passé le cut et une barre à 5, 45 m. En finale, programmée dans la nuit de lundi à mardi à 1h35, la menace est identifiée pour Lavillenie avec trois rivaux : le Canadien Shawn Barber, champion du monde en titre, l’Américain Sam Kendricks, vice-champion du monde en salle, et le Brésilien Thiago Braz.

 De son côté, sur le 800m, Pierre-Ambroise a assuré en signant le meilleur temps des demi-finales (1’43 »85) et laisse espérer qu’une nouvelle médaille tombe dans l’escarcelle de l’équipe de France. 

A LIRE AUSSI>>  Renaud Lavillenie : "Pas là pour défendre le titre olympique mais pour aller le conquérir"

Sur le même sujet

Lire et commenter