JO 2022 : Pékin première ville à accueillir les Jeux d’été et d’hiver ?

JO 2022 : Pékin première ville à accueillir les Jeux d’été et d’hiver ?

OLYMPISME – Le CIO désignera vendredi la ville hôte des JO d’hiver 2022. Face à Almaty au Kazakhstan, Pékin fait figure de favorite. La capitale chinoise pourrait devenir la première cité à organiser les Jeux d’hiver et les Jeux d’été.

L’avenir olympique de la Chine et du Kazakhstan se décide ce vendredi lors de la 128e session du CIO à Kuala Lumpur. Au programme en Malaisie, la désignation de la ville hôte des Jeux olympiques d’hiver 2022. Une compétition réduite à seulement deux villes : Pékin, la capitale de la Chine et Almaty, petite ville du Kazakhstan.

S’appuyant sur l’organisation millimétrée des Jeux d’été de 2008, la capitale chinoise rêve de devenir la première ville à avoir organisé les jeux d’été et les jeux d’hiver. Et ce rêve devrait devenir réalité dès vendredi. D’abord parce que nombres d’adversaires ont jeté l’éponge, à l’image d’Oslo, Cracovie, et Munich, apeurées par les sommes engagées par Sotchi, ou Lviv, dont la situation politique ukrainienne n’était pas compatible avec une telle organisation.

Canons à neige contre neige naturelle

Pékin est donc largement favorite, et ceci même si la neige, élément essentiel aux Jeux d’hiver n’est disponible qu’à une heure au nord de la ville. Et encore via un TGV qu’il reste à construire. Mais les garanties qu’offre l’état chinois en terme de moyens et d’organisation devrait aisément séduire le CIO qui ne veut plus des débordements budgétaires à la russe (Sotchi) ou des retards brésiliens (Rio de Janeiro).

A LIRE AUSSI
>> JO 2020 : pourquoi Tokyo a remporté la mise ?
>>  JO 2020 :  le logo de Tokyo plagié ?

Attention tout de même à ne pas se voir vainqueur avant la ligne d’arrivée, Almaty a encore des arguments à faire valoir. D’abord de la neige, de la vraie, puisque Pékin prévoit d’utiliser massivement de la neige issues de canons. Les Kazakhs l’ont d’ailleurs bien compris puisqu’ils n’ont de cesse d’en faire leur argument principal. S’appuyant également sur des jeux "à taille humaine", l’ensemble des épreuves ayant lieu dans un rayon de 30 km. Pas certain que cela convainc le CIO.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : des signaux "un peu encourageants" sur sa gravité, selon le Dr Fauci

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Présidentielle 2022 : un premier meeting "à risque" pour Eric Zemmour

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.