JO 2024 : opération lobbying pour Macron devant le CIO en soutien à la candidature de Paris

DirectLCI
CAMPAGNE- Emmanuel Macron s'est rendu à Lausanne ce lundi pour défendre la candidature de Paris pour organiser les Jeux Olympiques en 2024. Si le Comité international olympique (CIO) choisissait Los Angeles, Paris devrait hériter de l'organisation des jeux en 2028, si le comité valide le principe de la double attribution.

La délégation française pour représenter la candidature de Paris 2024 peut compter sur un atout de poids : Emmanuel Macron. Le président s'est rendu à Lausanne ce lundi où le CIO s'est réuni en vue de l'attribution des Jeux olympiques cru 2024. Une visite qui fait du président le VRP de la capitale, aux côtés d'Anne Hidalgo et de Tony Estanguet. 


Après avoir échangé quelques mots de courtoisie avec le président du comité, Thomas Bach, Emmanuel Macron a pris place sur la photo officielle avec le comité paralympique, aidant devant les photographes à porter au premier rang le fauteuil de la présidente Emmanuelle Assmann.

La délégation française a ensuite visité le musée olympique et Emmanuel Macron a pris la parole pour défendre le projet "fort et cohérent" de la candidature de Paris. Une opération de lobbying intensive qui s'est poursuivie dans la soirée avec un dîner officiel en compagnie des membres du CIO.

Avec vous, la candidature de Paris 2024 est en marche !Thomas Bach

Le chef de l'Etat devrait tenir ce mardi un discours en français et en anglais de 45 minutes. Un dernier plaidoyer pour tenter de séduire le comité qui devrait se réunir dans l'après-midi et trancher. Avec le nouveau principe de la double-attribution, la ville qui ne sera pas retenue pour 2024 devrait néanmoins organiser l'édition 2028. Le CIO annoncera à Lima en septembre prochain son choix.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter