JO d'hiver de Pyeongchang : à quoi va ressembler la cérémonie d'ouverture ?

SHOWTIME - Ce vendredi 9 février s'ouvrent les JO en Corée du Sud. La cérémonie d'ouverture, organisée dans le stade tout ouvert de Pyeongchang, et donc pas vraiment à l'abri du froid glacial, aura pour thème la paix. LCI fait le point sur les premiers éléments connus.

C'est le secret le mieux gardé de Corée. Vingt ans après les Jeux olympiques de Nagano au Japon, la grand-messe olympique est de retour en Asie. En Corée du Sud, plus précisément. Située à 180 bornes de la capitale Séoul et à 80 kilomètres au sud de la zone démilitarisée, le no-man's-land qui divise la péninsule du Nord au Sud, Pyeongchang a été désignée ville-hôte de la compétition hivernale. Ce vendredi 9 février, à 20h (12h, heure française), près de trois milliards de personnes - le même nombre que pour Sotchi en 2014 - seront devant leur écran de télévision pour suivre la cérémonie d'ouverture, qui lancera officiellement la quinzaine olympique.


Selon les premiers éléments fournis par les organisateurs, la cérémonie débutera avec le carillon des cloches accueillant l'ensemble des compétiteurs et fans venus du monde entier.

Un spectacle dédié à la paix

Intitulé "Paix en mouvement", en référence aux "Jeux olympiques de la paix", tant désirés par Séoul, le spectacle inaugural des premiers Jeux d'hiver organisés en Corée du Sud mettra à l'honneur cet idéal social et politique en suivant pas à pas les aventures de cinq enfants imaginaires de la campagne sud-coréenne. Yang Jung-woong, producteur exécutif de l'événement, a expliqué lors d'une conférence de presse que les spectateurs voyageront dans le temps à la découverte de la culture et de l'histoire de la Corée du Sud. 


Selon lui, "le spectacle mènera à l'avenir dans lequel les gens et la technologie sont rassemblés". "La scène se déroulera comme un conte de fées d'hiver illustrant l'aventure des enfants", a-t-il poursuivi, ajoutant que la cérémonie présenterait "diverses scènes magiques produites par une imagination sans limites." Outre la présence de la mascotte unique, le tigre blanc Shoohorang, et l'allumage de la vasque olympique, pour le reste du spectacle, il faudra patienter jusqu'au Jour J. 

La météo glaciale jette un froid

Du show au froid. Depuis quelques jours, le mercure est bloqué autour des - 15°C. Selon les prévisions météorologiques, le thermomètre devrait afficher -7°C au moment du coup d'envoi des Jeux. La température ressentie - le résultat de l'alliance froid-vent - pourrait, elle, atteindre -14°C. Pour éviter que les athlètes (qui devront défiler puis attendre immobiles le passage des autres délégations) et les spectateurs terminent frigorifiés dans l'enceinte toute ouverte de Pyeongchang, une barrière censée stopper le vent et 40 appareils de chauffage ont été installés. Néanmoins, l'inquiétude demeure, la cérémonie devant durer environ 1h30. 

Les Corées réunies lors du défilé

Ce sera l'image marquante de cette cérémonie : le défilé commun des délégations sud et nord-coréennes. Fruit de longues discussions entre les deux capitales Séoul et Pyongyang, cette communion va faire office de premier temps fort de ces Jeux. Les athlètes vont entrer ensemble dans le stade olympique de Pyeongchang, sous une bannière unique et les notes du titre "Arirang", inscrit depuis 2012 au patrimoine culturel immatériel de l'Humanité. Ce chant traditionnel existe sous diverses versions, aussi bien en Corée du Sud qu'en Corée du Nord. 

Un interlude de taekwondo nord-coréen ?

Dans le communiqué publié fin janvier par les deux pays, annonçant qu'ils défileraient ensemble à Pyeongchang, il était indiqué que Pyongyang allait "envoyer (...) une équipe de démonstration de taekwondo". Il y a quelques jours encore, des discussions étaient en cours sur le fait que la Corée du Nord pourrait organiser un show. "J'ai entendu parler d'une éventuelle performance de taekwondo de la Corée du Nord, mais ce n'est pas réglé...", a confié Song Seung-whan, le directeur exécutif de la création des cérémonies des Jeux. Réponse au plus tard vendredi.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jeux olympiques d'hiver 2018 : le monde a rendez-vous à Pyeongchang

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter