"J'avais une bonne étoile" : Pierre Vaultier conserve l'or en snowboard cross, le 3e titre olympique français

COCORICO - Et une médaille de plus pour la France ! Sacré à Sotchi en 2014, Pierre Vaultier a conservé l'or olympique en snowboard cross ce jeudi 15 février aux Jeux olympiques de Pyeongchang. C'est la troisième breloque en or après celles de Perrine Laffont et Martin Fourcade, la sixième pour la délégation française.

Il y a quatre ans, à Sotchi, il avait dompté la concurrence " sur une jambe", moins de deux mois après une rupture d'un ligament croisé d'un genou. Pierre Vaultier avait alors fait le pari insensé d'éviter l'opération. À Pyeongchang, le tenant du titre olympique, à chaque fois classé cette saison, faisait office de favori à sa propre succession. Il a tenu son rang ce jeudi 15 février en remportant la médaille d'or, devant l'Australien Jarryd Hughes et l'Espagnol Regino Hernandez.

Une grosse frayeur en demi-finale

Dès les qualifications, le rider tricolore avait signé le meilleur temps des engagés. Deuxième de son huitième, il est passé tout près de la catastrophe en demi-finale. Le Briançonnais, troisième et dernier qualifié de sa demie, a été touché par un concurrent et est tombé. Une chute collective aux portes du paradis qui ne l'a pas déstablisé. À croire que rien ne pouvait lui arriver. "J'ai eu de la malchance de me retrouver dans cette situation et un petit coup de chance derrière de repartir en 3e position. (...) J'avais une bonne étoile", a-t-il raconté, à l'issue de la couese, à LCI.

Au-dessus du lot en finale, le snowboardeur tricolore a surgi en tête, position qu'il a conservé du début à la fin, face à son principal rival Alex Pullin, jamais dans le coup et victime d'une chute à mi-parcours. Et comme si l'histoire n'était pas déjà assez belle, Pierre Vaultier fait son entrée dans l'histoire du sport français. Ce n'est que la troisième fois qu'un athlète tricolore conserve son titre après les patineurs Andrée Joly/Pierre Brunet aux Jeux de 1928 et 1932 et le biathlète Martin Fourcade, de nouveau sacré sur la poursuite cette année après 2014.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jeux olympiques d'hiver 2018 : le monde a rendez-vous à Pyeongchang

Plus d'articles

Sur le même sujet