JO d'hiver : qui est Ester Ledecka, le phénomène tchèque du snowboard et du ski alpin déjà dans l'histoire ?

DANS LA LÉGENDE - Ce samedi, la Tchèque de 22 ans Ester Ledecka a remporté l'épreuve du slalom géant parallèle de snowboard. Une semaine après son sacre en... ski alpin. Une première dans l'histoire des JO d'hiver. Zoom sur cette championne déjà dans l'histoire.

C'est du jamais-vu dans l'histoire des Jeux olympiques d'hiver. La Tchèque Ester Ledecka a remporté ce samedi le slalom géant parallèle de... snowboard.  Il ne s'agit pas d'un homonyme, Ester Ledeka est aussi celle qui a remporté le super-G... en ski alpin ! La jeune athlète avait en effet créé la surprise en devançant l'Autrichienne Anna Veith d'un centième. 


Cette fois-ci, elle a disposé le plus tranquillement du monde de l'Allemande Selina Joerg en finale, après avoir éliminé la compatriote de cette dernière, Ramona Hofmeister, en demi-finale. Elle devient ainsi la première femme championne olympique dans deux sports différents lors d'une même édition des Jeux d'hiver. Le tout à seulement 22 ans.

Ski ou snowboard, impossible de choisir

Mais qu'on ne s'y trompe pas, la discipline de prédilection d'Ester Ledecka est bel et bien le snowboard. Sixième du slalom géant parallèle et septième du slalom parallèle aux Jeux olympiques de Sotchi 2014, la native de Prague a décroché deux titres de championne du monde de snowboard depuis, en géant parallèle en 2017 et en slalom parallèle en 2015. Elle est actuellement en tête des deux circuits en championnat du monde. 


Pour autant, la prodige ne semble pas décidée à faire une croix sur le ski alpin, encore moins après son sacre surprise la semaine dernière. "Depuis le début, les gens me disent : 'Tu ne peux pas faire les deux, tu dois te spécialiser ou tu n’atteindras jamais le plus haut niveau'. Depuis que j’ai 14 ans, mes entraîneurs me disent : 'Tu dois faire un choix et bla-bla-bla.' Je leur réponds : 'Je ferai les deux, et si ça t’ennuie, je trouverai un autre entraîneur parce que ce sera comme ça et pas autrement'" expliquait-elle sans détour au New York Times en novembre dernier.

Petite-fille d'un champion de hockey

Ledecka ne possède pour autant pas une énorme expérience en ski alpin, étant rentrée sur le circuit de la Coupe du monde en février 2016, à Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne, se classant 24e. Aux Mondiaux de Saint-Moritz (Suisse) l'an dernier, elle s'était positionnée eu 29e rang du super-G. Jusqu'à son exploit en finale des Jeux, elle n'avait pas figuré sur un podium mondial lors de sa carrière, son meilleur classement étant 7e à Lake Louise en décembre dernier, lors de l'épreuve de descente.


Les sports d'hiver, Ester a ça dans le sang. La championne aux deux façettes a en effet grandi au milieu de champion : elle est la fille d'une ancienne patineuse artistique, Zuzana Ledecka, mais aussi la petite-fille d'un hockeyeur de haut niveau, médaillé olympique en 1964 et 1968, Jan Kaplac. Autant dire que son destin était tout tracé. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jeux olympiques d'hiver 2018 : le monde a rendez-vous à Pyeongchang

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter