JO d'hiver : Corée du Nord et Corée du Sud défileront ensemble à la cérémonie  d'ouverture

DirectLCI
UNION SPORTIVE - Le CIO a annoncé ce samedi que les Corées du Nord et du Sud défileront ensemble lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang. Une mesure spectaculaire mais pas inédite. Au total 22 sportifs nord-coréens participeront à la compétition.

L'esprit olympique a, semble-t-il, parlé. Ou au moins, le sens de la diplomatie du CIO. Le comité international olympique a annoncé ce samedi que la Corée du Nord et la Corée du Sud défileront ensemble lors de la cérémonie d'ouverture des jeux d'hiver organisé à PyeongChang, en Corée du Sud. 


 22 sportifs nord-coréens vont participer aux JO dans  trois sports, a annoncé le président du CIO Thomas Bach à l'issue d'un  sommet quadripartite. Ces 22 sportifs seront alignés dans 3 sports (ski, hockey et patinage) pour un total de cinq  disciplines, avec en point d'orgue une équipe coréenne unie dans le tournoi  dames de hockey sur glace.


La présence de la Corée du Nord aux JO d'hiver n'est pas inédite. Aux JO-2000 à Sydney, 2004 à Athènes  et 2006 à Turin, les deux délégations nord et sud-coréennes avaient déjà défilé ensemble. 


Pyongyang  avait envoyé pour la première fois une délégation aux JO d'Innsbruck en 1964 et  a participé à sept des 12 dernières éditions, la dernière fois à Vancouver en  2010. En 2014 à Sotchi, aucun Nord-Coréen ne s'était qualifié.

La Corée du Nord, qui base son existence sur la dissuasion militaire et  nucléaire, est loin de faire figure de puissance sportive avec uniquement deux  médailles depuis sa première participation à des JO d'hiver, en 1964 à  Innsbruck. Mais après une année de fortes tensions dans la péninsule, exacerbées par  les multiples tirs de missiles et essais nucléaires menés par le Nord, l'envoi  de Nord-Coréens à des JO organisés par le voisin honni marque un moment rare de  publicité diplomatique positive pour l'olympisme et un espoir de détente.     Les décisions de principe et les propositions ont déjà été adoptées entre  les deux Corées, au niveau politique et diplomatique, loin de Lausanne.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter