JO d'hiver de Pyeongchang : Fourcade, Worley, Vaultier... Quelles sont les chances de médailles françaises ?

ON MISE SUR EUX - Lors des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang qui débutent ce vendredi, la France, forte de ses 107 athlètes, est ambitieuse, avec l'objectif de remporter 20 médailles. LCI vous propose de découvrir (de manière non exhaustive) les plus belles chances de titres au sein de la délégation française.

Faire mieux qu'à Sotchi, c'est l'ambition tricolore à Pyeongchang. Après une récolte record de 15 médailles en 2014, la délégation française veut marquer de son empreinte les prochains Jeux d'hiver, qui s'ouvrent ce 9 février en Corée du Sud. En octobre, le DTN de la Fédération française de ski (FFS), Fabien Saguez, avait fixé à 20 médailles l'objectif du "Team France", sur la base des prédictions sportives de la plateforme statistique Gracenote. Un souhait partagé par le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Denis Masseglia, que LCI a rencontré lors de la Soirée des Champions organisée fin janvier à l'Insep.


De Martin Fourcade en biathlon à Tessa Worley et Alexis Pinturault en ski alpin, sans oublier le couple de danseurs sur glace Gabriella Papadakis-Guillaume Cizeron, LCI fait un tour d'horizon (non exhaustif) des médaillés potentiels lors des Jeux olympiques de Pyeongchang. 

Martin Fourcade - Biathlon

Porte-drapeau de la délégation française à Pyeongchang, Martin Fourcade pourrait être le plus gros pourvoyeur de médailles. À titre personnel, le biathlète pourrait s'adjuger l'or sur le sprint, la poursuite, la mass-start et l'individuel. Un bilan que le double champion olympique de Sotchi pourrait enrichir sur le relais mixte. Le Catalan, présent sur le podium à chaque sortie cette saison, deviendrait alors le Français le plus titré de l'histoire des Jeux, été et hiver confondus. 


Pour suivre Martin Fourcade (heure française) :

Dimanche 11 février, 12h15-13h55 : Biathlon – Sprint 10km (H)

Lundi 12 février, 13h-13h55 : Biathlon – Poursuite 12,5km (H)

Jeudi 15 février, 12h-14h : Biathlon – Individuel 20 km (H)

Dimanche 18 février, 12h15-13h15 : Biathlon – Mass-start 15km (H)

Mardi 20 février, 12h15-13h45 : Biathlon - Relais mixte

Vendredi 23 février, 12h15-13h45 : Biathlon - Relais 4x7,5km (H)

En vidéo

Le portrait hashtag de Martin Fourcade

Marin Dorin-Habert - Biathlon

Perturbée dans sa préparation, la future retraitée Marie Dorin-Habert s'est battue pour accrocher sa qualification olympique. En Corée du Sud, la future retraitée fait office de tête de file du biathlon féminin. Pour clore sa carrière riche de 17 médailles mondiales, dont cinq titres, la biathlète de 31 ans rêve de s'en aller sur une médaille d'or, après le bronze et l'argent à Sotchi.


Pour suivre Marin Dorin-Habert (heure française) :

Samedi 10 février, 12h15-13h45 : Biathlon – Sprint 7,5km (F)

Lundi 12 février, 11h10-12h : Biathlon – Poursuite 10km (F)

Samedi 17 février, 12h15-13h10 : Biathlon – Mass-start 12,5km (F)

Mardi 20 février, 12h15-13h45 : Biathlon - Relais mixte

Jeudi 22 février, 12h15 : Biathlon - Relais 4x6km (F)

Alexis Contin - Short-track

À Pyeongchang, Alexis Contin va être l'unique tricolore engagé en patinage de vitesse. Neuf fois champion du monde de rollers en individuel, le triple médaillé aux Championnats du monde (bronze en 2015 et 2016, argent en 2017) va s'aligner sur trois épreuves, le 1500m, le 5000m et la mass-start. Jusque-là, son meilleur résultat aux JO est une quatrième place sur 10.000m en 2010 à Vancouver, au Canada. En cas de médaille, ce serait la toute première pour la France.


Pour suivre Alexis Contin (heure française) : 

Dimanche 11 février, 08h-10h15 : Patinage de vitesse – 5000m (H)

Mardi 13 février, 12h-13h45 : Patinage de vitesse – 1500m (H)

Jeudi 15 février, 12h-14h10 : Patinage de vitesse - Mass-start (H)

Papadakis-Cizeron - Patinage artistique

Depuis le début de l'hiver, ils règnent en maître sur la discipline. Vice-champion du monde et quadruple champion d'Europe en titre, le couple tricolore de danse sur glace Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron restent un record du monde de points. Pour aller chercher l'or olympique, ils devront écarter leurs éternels concurrents, les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir.


Pour suivre Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron (heure française) :

Lundi 19 février, 02h-05h45 : Patinage artistique – Danse sur glace, programme court

Mardi 20 février, 02h-05h45 : Patinage artistique – Danse sur glace, programme libre

En vidéo

Le portrait hashtag de Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron

Tess Ledeux - Ski slopestyle

À seulement 16 ans, Tess Ledeux pourrait être l'une des attractions des prochains Jeux d'hiver. Médaillée d'argent en ski slopestyle aux X-Games d'Aspen et championne du monde l'an dernier, la freestyleuse tricolore de La Plagne est une surdouée de sa discipline. Elle peut rêver d'apporter à la France la première médaille olympique de son histoire en ski slopestyle.


Pour suivre Tess Ledeux (heure française) : 

Samedi 17 février, 02h-06h35 : Ski freestyle – Slopestyle (F)

Pierre Vaultier - Snowboardcross

Champion olympique et vainqueur de quatre Coupes du monde, Pierre Vaultier a décroché son premier sacre planétaire en snowboardcross l'an dernier, le dernier titre majeur qui lui manquait. À Pyeongchang, le snowboardeur de Serre Chevalier fait logiquement office de favori à sa propre succession. À 30 ans, il pourrait s'agir de son dernier gros challenge avant de raccrocher.


Pour suivre Pierre Vaultier (heure française) :

Jeudi 15 février, 03h-07h : Snowboard – Snowboardcross (H) 

Tessa Worley - Ski alpin

Championne du monde en titre du slalom géant et de l'épreuve par équipes avec ses camarades de l'équipe de France, Tessa Worley ne pouvait pas mieux préparer son voyage en Corée du Sud. La skieuse du Grand Bornand a regoûté à la victoire pour la première fois depuis le 7 janvier 2017 sur le slalom géant de Lenzerheide, dernière épreuve avant les JO de Pyeongchang. Une bonne nouvelle pour la spécialiste du géant, privée des Jeux de Sotchi il y a quatre ans.


Pour suivre Tessa Worley (heure française) :

Jeudi 15 février, 02h : Ski alpin – Slalom géant (F) 1ère manche

Jeudi 15 février, 05h45 : Ski alpin – Slalom géant (F) 2e manche

Samedi 17 février, 03h-04h55 : Ski alpin – Super-G (F)

Alexis Pinturault - Ski alpin

Comme son homologue féminine, Alexis Pinturault reste l'une des valeurs sûres de l'équipe de France. Seul skieur de l'histoire à avoir remporté la Coupe du monde de combiné (2016 et 2017), le licencié de Courchevel est toutefois toujours en quête d'un titre individuel aux Jeux. En s'alignant sur trois épreuves, il se donne néanmoins toutes les chances de s'inscrire définitivement dans la lignée de Jean-Claude Killy, référence et figure tutélaire du ski alpin.


Pour suivre Alexis Pinturault (heure française) : 

Mardi 13 février, 03h30-05h10 : Ski alpin – Combiné (H) Descente

Mardi 13 février, 07h-08h25 : Ski alpin – Combiné (H) Slalom

Dimanche 18 février, 02h15-04h10 : Ski – Slalom géant (H) 1ère manche

Dimanche 18 février, 05h45-07h45 : Ski – Slalom géant (H) 2e manche

Jeudi 22 février, 02h15-04h10 : Ski alpin – Slalom (H) 1ère manche

Jeudi 22 février, 05h45-07h40 : Ski alpin – Slalom (H) 2e manche

En vidéo

Le portrait hashtag d'Alexis Pinturault

Ophélie David - Skicross

À 41 ans, la doyenne de l'équipe de France à Pyeongchang Ophélie David participe à ses derniers Jeux d'hiver, ses quatrièmes. La skieuse acrobatique de l'Alpe d'Huez, pionnière de la discipline, court après une médaille olympique. Championne du monde 2007 et sept fois lauréate du petit Globe de cristal, la freestyleuse française - en grande difficulté depuis le début de saison - a pour ambition de monter enfin sur le podium après sa quatrième place aux Jeux de Sotchi en 2014.  


Pour suivre Ophélie David (heure française) :

Vendredi 23 février, 05h-15-06h55 : Ski freestyle – Skicross (H)


M.A.J : Ophélie David s’est blessée lundi 19 février à l’entraînement du skicross sur la piste de Phoenix Park. La skieuse de l’Alpe d'Huez a passé des examens médicaux "qui ont révélé une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, associée à une lésion méniscale du ménisque interne". Elle ne prendra pas le départ de la course vendredi.

Jean-Frédéric Chapuis - Skicross

Champion olympique en titre et triple vainqueur du Globe de cristal de skicross, Jean-Frédéric Chapuis survole sa discipline. Le skieur acrobatique de Val-Thorens va tenter de faire honneur son grand de numéro un mondial en Corée du Sud. Il vise logiquement une nouvelle consécration olympique, quatre ans après le triplé historique de la France en skicross à Sotchi.


Pour suivre Jean-Frédéric Chapuis (heure française) :

Mercredi 21 février, 05h15-06h55 : Ski freestyle – Skicross (H)

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jeux olympiques d'hiver 2018 : le monde a rendez-vous à Pyeongchang

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter