JO de Tokyo : Macron en appelle à "l'esprit de l'olympisme" malgré le virus

JO de Tokyo : Macron en appelle à "l'esprit de l'olympisme" malgré le virus

RELAI - Seul dirigeant du G7 attendu à Tokyo, Emmanuel Macron assistera à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, vendredi 23 juillet. En marge de cette visite d'État, il s'est rendu au Club France pour adresser un message d'espoir aux athlètes tricolores.

Il sera le seul dirigeant du G7 à la cérémonie d'ouverture des JO. Emmanuel Macron est arrivé, vendredi 23 juillet, à Tokyo pour une visite condensée de 36 heures, au cours de laquelle il assistera au coup d'envoi de la grand-messe olympique. Deux ans après son dernier voyage au Japon, au mois de juin 2019, le président français assistera, en présence de l'empereur Naruhito, du Premier ministre japonais Yoshihide Suga et du président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach, au traditionnel défilé des délégations et de leurs porte-drapeaux, ainsi qu'à l'embrasement de la vasque olympique. 

"Je vais au Japon pour le soutien et le relais", avait annoncé le chef de l'État, jeudi 15 juillet, au micro de France 2 en marge du Tour de France. "Pour soutenir l'olympisme" en pleine pandémie de Covid-19, "l'organisation japonaise et les athlètes français" avec l'espoir qu'"ils rapporteront un maximum de médailles", avait-il détaillé, l'objectif affiché par la délégation tricolore étant d'une quarantaine de breloques, soit autant qu'à Rio en 2016 (42 dont 10 en or, 18 en argent, 14 en bronze).

Toute l'info sur

Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

Ce n'est pas la première fois qu'un président français assiste à une cérémonie d'ouverture des JO. En 2008, Nicolas Sarkozy s'était rendu à Pékin pour assister au show inaugural. Après avoir fait l'impasse sur Londres en 2012, où il avait envoyé son Premier ministre Jean-Marc Ayrault pour représenter la France, François Hollande avait fait le voyage jusqu'au Brésil, quatre ans plus tard. 

Du judo et du basket 3x3 au programme

Peu après son arrivée dans l'archipel, Emmanuel Macron a eu un tête-à-tête avec le président du CIO. "Nous nous préparons à Paris 2024" et "nous sommes à pied d'œuvre", a-t-il assuré lors son passage au Club France, où il devait déjeuner à 13h (6h en France) avec des représentants de la délégation tricolore. "Je sors là d'une très bonne discussion avec le président du CIO, Thomas Bach, et nous allons continuer, nous aussi, à aller de l'avant pour préparer notre pays au rendez-vous de 2024, nos athlètes, mais aussi nos enfants, toute la société, et être au rendez-vous de ces valeurs et de l'exigence de la performance." 

Accompagné d'une délégation réduite au maximum et composée d'un seul ministre, celui de l'Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports Jean-Michel Blanquer, le chef de l'État a reconnu que la situation sanitaire restait une préoccupation, mais qu'elle ne devait pas entamer l'esprit sportif. "Apprendre à vivre avec le virus, c'est d'abord continuer pour que l'esprit de l'olympisme dans cette période, où il est si nécessaire, qui porte des valeurs de coopération, continue à se déployer", a-t-il affirmé, en soulignant que les Jeux olympiques étaient "un rendez-vous important dans la vie de nos athlètes".

Lire aussi

Après le déjeuner, il est attendu au palais impérial par l'empereur Naruhito du Japon, en présence d'autres dignitaires étrangers, dont la Première dame des États-Unis Jill Biden. Samedi 24 juillet, au lendemain de la cérémonie d'ouverture, il assistera à des épreuves de judo et de basket féminin 3x3, l'une des quinze extensions des disciplines existantes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Covid-19 : bientôt un allègement des restrictions en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.