JO de Tokyo : l'argent pour Florent Manaudou, dans la légende de la natation française

Le nageur français a remporté ce dimanche la médaille d'argent du 50 m de nage libre aux Jeux olympiques de Tokyo.

MAGISTRAL - Florent Manaudou a terminé à la deuxième place du 50m nage libre, dans la nuit de samedi à dimanche à Tokyo, et monte sur le podium pour la troisième olympiade consécutive. Il permet à la France de décrocher sa 20e médaille depuis le début des Jeux.

Une médaille historique ! Le nageur français Florent Manaudou a décroché l'argent dans la nuit de samedi à dimanche dans la piscine olympique de Tokyo en terminant à la deuxième place du 50 mètres nage libre, en 21"55. Seul l'Américain Caeleb Dressel, grand favori, le devance en 21"07, nouveau record olympique. Le Brésilien Bruno Fratus complète le podium.

Toute l'info sur

Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

Après son titre à Londres en 2012, à l'issue duquel il était tombé dans les bras de sa sœur, Laure Manaudou, au bord de la piscine, et sa deuxième place quatre ans plus tard à Rio, Florent Manaudou décroche une troisième médaille olympique consécutive dans l'épreuve reine de la natation. Un exploit retentissant, qu'aucun nageur français n'avait auparavant réussi en individuel.

"Il ne faut pas se prendre la tête : juste nager"

Revenu dans les bassins en 2019 après s'être essayé au handball, sa passion de jeunesse, le Français de 30 ans est tombé dans les bras de ses concurrents une fois la course terminée. "C'est dur de parler : troisième médaille consécutive", a-t-il déclaré, ému, au micro de France Télévisions. "J'ai arrêté, je suis revenu, cela a été une année difficile… Cela prouve qu'il ne faut pas se prendre la tête, il faut juger nager, le corps sait faire."

Lire aussi

Ses performances réalisées depuis deux ans, mitigées, rendent son exploit encore plus grand. Si ses premiers chronos avaient été encourageants (21"56 fin janvier 2020), le confinement avait interrompu sa progression : avant les Jeux, il a patiné cette saison entre 21"70 et 21"80, a enchaîné sept 50 mètres au-dessus des 22 secondes en mai et juin, et est resté à l'écart du podium européen (5e) mi-mai à Budapest.

Grâce à cette médaille, Florent Manaudou apporte à la délégation tricolore sa 20e médaille depuis le début des Jeux. Il sauve aussi l'honneur de la natation française, privée de podium depuis le début de la compétition. Et poursuit l'incroyable série de sa famille : un Manaudou est désormais monté sur un podium lors de quatre des cinq dernières olympiades, depuis sa sœur Laure en 2004.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La fin du masque obligatoire au collège envisageable "en octobre-novembre", annonce Blanquer

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Macron et Biden promettent de restaurer la "confiance", abîmée par la crise des sous-marins

Eric Zemmour poursuit "Paris Match" après la publication de photos avec sa conseillère

Covid-19 : à moins d'un mois de sa mise en place, le déremboursement des tests vire au casse-tête

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.