JO de Tokyo : l'Américaine Simone Biles déclare à nouveau forfait pour ses finales prévues dimanche

La gymnaste américaine Simon Biles à nouveau forfait

JEUX OLYMPIQUES - La superstar américaine de la gymnastique Simone Biles a de nouveau déclaré forfait pour ses deux finales prévues ce dimanche aux JO de Tokyo.

Elle devait être l'une des attractions principales des Jeux olympiques, mais renonce aux compétitions, une par une. Après avoir déclaré forfait au concours général des JO de Tokyo, la superstar de la gymnastique, Simone Biles, fait désormais une croix sur ses deux prochains rendez-vous. La Fédération américaine de gymnastique a annoncé ce samedi 31 juillet que la gymnaste renonçait à deux finales, programmées dimanche.

Toute l'info sur

Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

La reverra-t-on à Tokyo ?

"Après des nouvelles discussions avec l'encadrement médical, Simone Biles a décidé de déclarer forfait pour les finales du saut et des barres asymétriques", a expliqué USA Gymnastics sur Twitter. Alors qu'elle était qualifiée pour six finales individuelles, il n'en reste donc désormais plus que deux à son programme.

Une annonce qui s'inscrit dans la continuité des différents forfaits de la quadruple championne olympique. Après son abandon au concours par équipes mardi, elle s'est retirée ce mercredi du concours général afin de préserver son bien-être. Par la suite elle avait, vendredi, publié sur Instagram une vidéo la montrant à l'entraînement et chutant lors de ses sorties aux barres asymétriques. Assez pour laisser présager qu'elle n'était pas en état de concourir.

Lire aussi

Alors, la reverra-t-on en compétition à Tokyo ? Si sa fédération martèle que l'état de la gymnaste "sera évalué quotidiennement", l'éventualité de la revoir pour ces deux dernières finales, au sol lundi et sur la poutre mardi, semble de plus en plus hypothétique. Surtout depuis qu'elle a confessé qu'elle avait des difficultés sur "tous les agrès". 

Après un problème au saut lors des qualifications par équipes, la jeune gymnaste de 24 ans avait fait part avec une grande franchise de la nécessité de "faire face à ses démons" et de préserver sa santé mentale. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La fin du masque obligatoire au collège envisageable "en octobre-novembre", annonce Blanquer

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Macron et Biden promettent de restaurer la "confiance", abîmée par la crise des sous-marins

Eric Zemmour poursuit "Paris Match" après la publication de photos avec sa conseillère

Covid-19 : à moins d'un mois de sa mise en place, le déremboursement des tests vire au casse-tête

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.