JO de Tokyo : la judoka Clarisse Agbegnenou et le gymnaste Samir Aït Saïd, porte-drapeaux de la France

JO de Tokyo : la judoka Clarisse Agbegnenou et le gymnaste Samir Aït Saïd, porte-drapeaux de la France

JEUX OLYMPIQUES - La judoka Clarisse Agbegnenou et le gymnaste Samir Aït Saïd ont été élus porte-drapeaux de l'équipe de France pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Ils porteront le drapeau bleu-blanc-rouge à Tokyo. La judoka Clarisse Agbegnenou et le gymnaste Samir Aït Saïd ont été élus porte-drapeaux de l'équipe de France par leurs pairs pour les Jeux olympiques au Japon (23 juillet-8 août). Un duo homme-femme inédit, ont-ils annoncé sur France 2 ce lundi.

Les deux sportifs, élus par des "ambassadeurs" des fédérations olympiques, porteront les couleurs de la France et succéderont à Teddy Riner, porte-drapeau aux JO de Rio. Parmi les candidats à porter le drapeau figuraient des poids lourds: le nageur Florent Manaudou et le perchiste Renaud Lavillenie, sacrés champions olympiques à Londres en 2012, ou encore la lanceuse de disque Mélina Robert-Michon, médaillée d'argent à Rio et déjà cinq éditions olympiques au compteur.

Lire aussi

Clarisse Agbegnenou règne sur la catégorie des -63kg. Sacrée championne du monde une première fois en 2014 et vice-championne olympique en 2016, c'est au cours de l'olympiade qui a mené de Rio à Tokyo qu'elle s'est construit un des palmarès les plus fournis de l'histoire du judo français.

Samir Aït Saïd, spécialiste des anneaux, avait lui fini les Jeux de Rio à l'hôpital, après s'être brisé la jambe gauche de manière spectaculaire à la réception d'un saut. Quatre ans avant, il n'avait pas pu participer aux JO de Londres en raison d'une précédente blessure. "C'est une fierté de porter toute une nation et une pseudo revanche", a commenté le gymnaste, dont la capacité de rebond et la volonté sont unanimement saluées. Adepte des sports de combat, il a intégré la boxe et le jujitsu brésilien à sa préparation.

Les porte-drapeaux pour les Jeux paralympiques, qui se dérouleront du 24 août au 5 septembre, ont été désignés par un vote du public par internet : il s'agit de Sandrine Martinet (judo) et de Stéphane Houdet (tennis).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours de récré ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.