JO de Tokyo : la Légion d'honneur ou l'ordre national du Mérite pour plus de 150 médaillés français

JO de Tokyo : la Légion d'honneur ou l'ordre national du Mérite pour plus de 150 médaillés français

LAURIERS - Les athlètes français médaillés des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 vont être reçus à l'Élysée par Emmanuel Macron le 13 septembre pour une cérémonie en leur honneur.

Qu'ils aient été couverts de bronze, d'argent ou d'or, les sportifs français médaillés pendant les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 se voient offrir les honneurs d'une cérémonie à l'Élysée. Lundi, Emmanuel Macron les accueillera afin de leur offrir leurs insignes de la Légion d'honneur ou de l'ordre national du Mérite, décorations officiellement décernées ce vendredi 10 septembre.

Une remise qui concerne plus de 150 athlètes. Le président de la République souhaite les remercier "pour leur engagement et leurs performances". Au total, 213 Français ont décroché des médailles lors de ces Jeux. 

Toute l'info sur

Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

Ainsi,  le tennisman Stéphane Houdet, les deux handballeurs Luc Abalo et Mickael Guigou ou encore le judoka Teddy Riner sont promus au grade d'officier de la Légion d'honneur. La consœur de Teddy Riner, Clarisse Agbégnénou, est quant à elle promue en tant que chevalier. L'épéiste Romain Cannone ou encore la handballeuse Allison Pineau partagent aussi cette insigne. L'équipe féminine de rugby à sept a été promue chevaliers de l'ordre national du Mérite.

Une tradition qui remonte à de Gaulle

La tradition de décorer des athlètes olympiques médaillés est née sous le Général de Gaulle, lors des JO d'hiver de 1964, à Innsbruck (Autriche). Un athlète est fait chevalier de la Légion d'honneur s’il remporte une médaille d'or et chevalier de l'ordre national du Mérite pour l'argent ou le bronze. 

S’il décroche une nouvelle médaille d'or lors des Jeux suivant, il devient officier de la Légion d'honneur, mais après avoir acquis huit ans d'ancienneté en tant que chevalier. Avant cette échéance, le sportif sera promu officier de l'ordre national du Mérite. Les athlètes dont le casier judiciaire comprend une condamnation ne sont pas éligibles. 

En vidéo

Fin des JO de Tokyo 2020 : place à Paris 2024

Lire aussi

En plus du chef de l'État, le Premier ministre Jean Castex, la ministre des Sports Roxana Maracineanu, la secrétaire d'État en charge des Personnes handicapées Sophie Cluzel et le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer seront présents lors de la cérémonie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les tests deviendront payants le 15 octobre seulement pour les non-vaccinés, annonce Jean Castex

Le Covid-19 pourrait altérer la matière grise du cerveau même chez les cas bénins

Taux d'incidence du Covid-19 : où en est l'épidémie en France ?

Ségolène Royal échoue à se faire élire au Sénat

Les filles de Barbès

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.