JO de Pyeongchang : les patineurs nord-coréens font sensation pour leur premier entraînement

PHÉNOMÈNE MÉDIATIQUE - Le couple de patineurs artistiques nord-coréens a fait ses premiers pas sur la glace olympique, mardi 6 février, au Palais des glaces de Gangneung, dans la banlieue de Pyeongchang. Ryom Tae-ok et Kim Ju-sik ont été chaudement applaudis au terme de leur séance ouverte à la presse.

Les premières lames des Nord-Coréens sur glace de Pyeongchang ont été immortalisées. À trois jours du coup d'envoi des JO d'hiver en Corée du Sud, le couple de patineurs Ryom Tae-ok et Kim Ju-sik s'est entraîné pour la première fois, mardi 6 février. Devant une nuée de caméras et de journalistes, massés dans le Palais des glaces de Gangneung, où auront lieu les épreuves de patinage artistique et de patinage de vitesse, les deux athlètes ont livré une jolie performance, applaudie chaleureusement. Une fois leur entraînement terminé, ils ont traversé la zone mixte sans prendre le temps de s'arrêter pour répondre aux questions de la presse. 

Seuls sportifs à avoir réussi à se qualifier dans les règles et dans les temps, Ryom et Kim - 15es aux Championnats du monde 2017 d'Helsinki - ont parfait leur programme l'été dernier auprès de l'entraîneur canadien Bruno Marcotte, aujourd'hui consultant à Pyeongchang, et de sa soeur chorégraphe Julie. Pour l'occasion, le régime de Pyongyang avait autorisé ses deux athlètes à séjourner un mois et demi au Québec dans l'espoir de faire sensation lors des Jeux d'hiver. 


Si les voir décrocher une médaille à Pyeongchang paraît illusoire, nul doute que - comme les Nigérianes en bobsleigh et en skeleton - leurs performances, les 14 et 15 février (date de leur entrée en compétition, ndlr), seront scrutées avec une attention toute particulière. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jeux olympiques d'hiver 2018 : le monde a rendez-vous à Pyeongchang

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter