JO d'hiver 2018 : Shaun White, le rider trois étoiles qui a enflammé le half-pipe de Pyeongchang et Twitter

LÉGENDAIRE - Au terme d'une épreuve qu'il a très largement dominée, Shaun White s'est imposé, une fois encore, et s'est offert sa troisième médaille d'or olympique. Il est entré dans la légende de son sport et la manche finale de l'épreuve de half-pipe est d'ores et déjà mythique. Sur Twitter, celle-ci a été maintes fois commentée et saluée.

C'était son jour. A 31 ans, l'Américain Shaun White a décroché mercredi dans le halfpipe de Pyeongchang son troisième titre olympique après Turin en 2006, et Vancouver en 2010. Alignant les figures, la légende du snowboard a survolé l'épreuve de half-pipe après un premier run de folie. Mais c'est au terme de cette finale incroyable à la fin de laquelle, il a arraché son masque et s'est effondré en larmes que l'on comprenait ce par quoi il était passé ces dernières années. 


L'homme revient de loin, tant sur le plan sportif que psychologique. Quatre ans après un échec à Sotchi (4e) et surtout cinq mois après une chute épouvantable qui a valu au Californien 62 points de suture et plusieurs opérations de chirurgie réparatrice au visage, il a réalisé un véritable exploit. "En fait, j'ai fait la même figure que quand je me suis blessé en Nouvelle-Zélande. Donc il y a eu vraiment beaucoup d'obstacles à surmonter et ça valait vraiment le coup", a-t-il déclaré après la finale. 

Premier snowboarder triple champion olympique et artisan de la domination américaine dans la discipline (quatre médailles d'or sur quatre épreuves disputées), Shaun White reste également, malgré son âge, le meilleur ambassadeur d'un sport sur lequel compte le CIO pour rajeunir l'image des JO d'hiver. Et il doit cela à sa notoriété qui dépasse les frontières du sport, comme en témoignent les très, très nombreux tweets qui ont suivi sa médaille d'or. 

Retrouvez toute l'actu des Jeux sur notre page spéciale.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jeux olympiques d'hiver 2018 : le monde a rendez-vous à Pyeongchang

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter