JO RIO 2016 : Schooling, cet ancien fan devenu bourreau de Phelps

JO RIO 2016 : Schooling, cet ancien fan devenu bourreau de Phelps
SPORT

RÊVE - Champion olympique du 100 m papillon, Joseph Schooling s'est permis le luxe de devancer un certain Michael Phelps. La légende vivante dont il étaitle plus grand fan il y seulement 8 ans.

Dans un sens, Joseph Schooling a tué le père. En venant à bout de Michael Phelps en finale du 100 m papillon - ce que personne n'avait su réaliser avant lui - le Singapourien a même commis un crime de lèse-majesté. Comment lui, ce fan inconditionnel de "monsieur Jeux Olympiques", a-t-il osé dominer Phelps sur son épreuve de prédilection ? C'est aussi ça la beauté du sport. Car il y a fort à parier que du cliché suivant, le maître n'en a gardé absolument aucun souvenir…

Flashback : nous sommes à Pékin en 2008 et Michael Phelps - déjà roi du grand bassin - prend la pose avec un jeune fan singapourien. Ce jeune fan en question n'est autre que Joseph Schooling, alors âgé de 13 ans. Quelques années plus tard, si l'élève a dépassé le maître - le temps d'une course, n'éxagérons rien - le respect et l'admiration restent cependant de mise. "Il m'a dit 'bien joué, c'était une belle course'. Je lui ai dit de continuer quatre années de plus, et il a dit: 'pas question'. Avec un peu de chance, il changera d'avis. C'était chouette, j'ai apprécié de courir contre Michael." a ainsi confié le nageur singapourien au pied du podium. Il y a fort à parier que Schooling enregistre les visages de tous les gamins avec lesquels il tape la pose depuis vendredi...

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent