Juan Mata, le footballeur qui veut "changer le monde" en taxant le salaire des joueurs

Juan Mata, le footballeur qui veut "changer le monde" en taxant le salaire des joueurs

SPORT
DirectLCI
"COMMON GOAL" - Le milieu de terrain de Manchester United et de la sélection espagnole a eu une brillante idée : il a annoncé qu'il allait verser 1% de son salaire à une œuvre caritative, et incite les autres joueurs à faire de même.

Alors que la planète football se réjouit des transferts astronomiques du mercato comme celui de Neymar au PSG, qui atteint le chiffre record de 222 millions d'euros, un joueur espagnol a décidé de jouer à contre-courant.


Juan Mata, le milieu de terrain espagnol de Manchester United, a lancé "Common goal" (le but commun), un projet qui pourrait avoir un impact important dans le monde du ballon rond. L'ancien joueur de Valence a décidé de reverser  1 % de son salaire, estimé à 9,4 millions d'euros en 2015, à une œuvre caritative. En prenant cette initiative, il espère inciter d'autres footballeurs à en faire autant 


C'est dans un long texte publié sur le site Player's Tribune que le joueur de 29 ans a choisi d'expliquer les raisons de ce choix,  notamment guidé par la visite d’un bidonville de Bombay lors d’un un récent voyage en Inde. 

Un petit geste qui peut changer le monde Juan Mata, joueur espagnol

Dans cette lettre, le footballeur revient sur sa carrière et ses motivations quant à la création de sa fondation : "Je pense que le football m'a tout donné. Je veux être certain que les autres enfants aient les mêmes chances que moi".


"Pour commencer, aujourd'hui, je promets 1 % de mon salaire à Common Goal, un fonds qui soutient les œuvres de charité de football à travers le monde. C'est un petit geste qui, s'il est partagé, peut changer le monde. "Je demande à mes confrères professionnels de me rejoindre pour former un "Onze de départ Common Goal". Ensemble, nous pouvons créer un mouvement basé sur des valeurs de partage qui peuvent être intégrées dans l'industrie entière du football, pour toujours", explique le meneur de jeu du Manchester United. 


À terme, le  rêve de Juan Mata serait de débloquer 1% des revenus de la totalité de l'industrie du football pour des œuvres de charité. 

En vidéo

VIDÉO - Que peut-on faire avec les 222 millions d'euros du transfert de Neymar

Des salaires "insensés"

Le joueur de 29 ans, qui dispose d'une maîtrise d'anglais et qui passe actuellement des diplômes d'éducation physique et de marketing par correspondance, avait déjà dénoncé en avril dernier dans une interview à la télévision éspagnole les salaires "insensés" des footballeurs : "Le football est très bien rémunéré. C'est comme si l'on vivait dans une bulle. Comparé au reste de la société, nous gagnons des sommes ridicules, inimaginables". 


Avant de poursuivre : "En ce qui concerne le monde du football, je gagne un salaire normal. Mais par rapport à 99,9% des Espagnols, je gagne un montant insensé."


Pour le moment, aucun joueur n'a répondu publiquement à l'appel de Juan Mata. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter