Procès de la sextape : que devient Mathieu Valbuena ?

Procès de la sextape : que devient Mathieu Valbuena ?

EFFET PAPILLON - Le procès sur la tentative de chantage présumé à la vidéo intime à l'encontre de Mathieu Valbuena s'est ouvert, mercredi 20 octobre, au tribunal correctionnel de Versailles. Depuis six ans, et la genèse de cette affaire, tout n'a pas été simple pour l'ancien milieu des Bleus.

Il était présent au tribunal, à l'inverse Karim Benzema. Six ans après le début de l'affaire qui a secoué le football français, le procès sur la tentative de chantage présumé à la vidéo intime à l'encontre de Mathieu Valbuena s'est ouvert, mercredi 20 octobre, à Versailles, pour trois jours de débats. L'audience a débuté avec du retard, certains prévenus ne s'étant pas présentés à l'heure. Entouré de ses avocats, l'ancien milieu de l'OM et de l'OL, qui a fui l'Hexagone à l'été 2017, est lui arrivé le premier sur les lieux, bien décidé à tirer un trait sur cette histoire, qui a eu de lourdes répercussions sur sa carrière et sa vie privée.

Toute l'info sur

Affaire de la sextape de Mathieu Valbuena

 "J'ai eu peur pour ma carrière sportive, pour l'équipe de France. Je savais que si la vidéo sortait, ça allait être compliqué pour moi en équipe de France, comme on l'a vu par la suite", a déclaré le meneur de jeu de l'Olympiakos, appelé à la barre. Sa trajectoire sportive a, en effet, été freinée, dès lors que le scandale de la sextape a éclaté au grand jour. 

Une fin amère en Bleu

"J'ai été perdant à tous les niveaux. J'ai été victime et perdant", déplorait-il déjà auprès de So Foot en octobre 2019. Si son ex-coéquipier Karim Benzema, porté par ses performances avec le Real Madrid, a pu renouer avec l'équipe de France en mai dernier, après plus de cinq années de disgrâce, la porte des Bleus n'a jamais semblé pouvoir se rouvrir pour Mathieu Valbuena. "Il faut être clair, s'il n'y a pas cette affaire, je fais au moins l'Euro 2016", s'est-il pourtant persuadé. "C'est une évidence."

Lire aussi

"Didier Deschamps m'a dit qu'il ne me prenait pas pour me protéger. J'ai pensé être doublement puni pour quelque chose dont j'ai été victime", a répété l'ancien Olympien à RMC Sport en novembre de la même année. "Aujourd'hui, l'équipe de France, c'est derrière moi (bien qu'il n'ait jamais annoncé sa retraite internationale, ndlr). J'aurais aimé une tout autre sortie. Il a fallu que je digère. Il y a eu la finale de l'Euro 2016. Je ne cache pas qu'ils auraient gagné (défaite 1-0 contre le Portugal), ça m'aurait foutu un peu les boules... J'aurais été content pour eux, mais au fond de moi, je me serais dit que, normalement, j'aurais dû y être."

Les gens n'étaient plus objectifs avec moi, peu importe ce que je faisais sur le terrain- Mathieu Valbuena, dans L'Équipe en octobre 2019

S'il a dû tourner la page bleue, à regret, Mathieu Valbuena en a aussi ressenti les conséquences en club. Son retour en France chez le rival lyonnais à l'été 2015, lui le Marseillais pendant huit saisons, avait déjà terni son image. Ce come-back en Ligue 1 lui avait valu d'être traité de tous les noms d'oiseaux et détesté par une large frange du public. Après la polémique née de la sextape, "tout le monde (lui) est tombé dessus". Ayant "l'impression d'être devenu un boulet", ne parvenant pas à s'imposer chez les Gones, il n'a eu d'autre choix que de s'en aller. Il a pris la porte "de (son) initiative", un an avant la fin de son contrat.

"J'ai eu besoin de partir loin de la France, que l'on parle moins de moi, que l'on me juge uniquement sur mon football", s'est-il justifié, en 2019, dans les colonnes de L'Équipe. "Quand j'ai eu cette opportunité à Fenerbahçe, je me suis dit que c'était une bonne occasion. Les gens n'étaient plus objectifs avec moi, peu importe ce que je faisais sur le terrain. Je voulais repartir de zéro, dans un autre pays, quelque part où j'aurais beaucoup plus de reconnaissance. Je crois qu'à l'étranger, il y en a beaucoup plus." Après deux saisons faites "de hauts et de bas", pour son équipe comme pour lui, mais où il a pu se détacher de tout ce qui se disait sur lui, l'aventure en Turquie s'est terminée avec son contrat. Libre, il a rejoint la Grèce et l'Olympiakos à l'été 2019.

Une vie de famille brisée

Au Pirée, Mathieu Valbuena (35 buts et 11 passes décisives en 92 matchs) coule des jours heureux. Il a réalisé le doublé Coupe-Championnat dès sa première année, devenant une idole auprès des bouillants supporters d'Athènes. Blessé à deux reprises la saison suivante, il n'en est pas moins resté un cadre, intégrant la rotation des capitaines. "J'ai trouvé chaussure à mon pied. Je me sens épanoui", a-t-il confié à l'AFP en octobre 2020, quelques mois avant son deuxième titre de champion de Grèce. À 37 ans, celui qui s'est lancé en parallèle à la radio "pense avoir encore beaucoup à offrir". Il a d'ailleurs prolongé jusqu'à l'été 2022.

S'il s'est reconstruit sportivement, retrouvant "un deuxième OM" à l'étranger, le plus dur a été de guérir personnellement. Sa famille, dépassée par l'ampleur de l'affaire, s'est brisée. "Ça a été très difficile à vivre. Tout m'est tombé dessus, c'était terrible. Mais le plus dur, ça a été pour ma famille", a-t-il révélé, indiquant s'être "séparé de la mère de (sa) fille". "Ça a été très difficile pour elle. Cette affaire a été le début des complications entre nous. Partout où on se baladait, que ce soit dans les restaurants ou ailleurs, on ressassait toujours cette histoire-là." Tout ça pour ce qui était, au départ, une "banale" histoire de chantage.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : pas de fêtes du Nouvel An à Rio de Janeiro

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.