Kobe Bryant prendra sa retraite en fin de saison

Kobe Bryant prendra sa retraite en fin de saison

SPORT
DirectLCI
BASKET - Quintuple champion NBA, le joueur des Los Angeles Lakers a annoncé qu'il raccrocherait en fin d'année, à 37 ans. ''Cette saison est tout ce qu'il me reste à donner'', a-t-il expliqué dans la nuit de dimanche à lundi.

C'est la fin d'un mythe. D'une idole. De celui qui incarne à merveille le star-system dont se nourrit la NBA. Kobe Bryant, joueur phare des Los Angeles Lakers, mettra un terme à sa carrière à la fin de la saison, a-t-il annoncé dans la nuit de dimanche à lundi. Il aura alors 37 ans. Et plus grand-chose en réserve. "Cette saison est tout ce qu'il me reste à donner", a-t-il justifié dans une lettre ouverte publiée sur le site The Players' Tribune et écrite sous forme d'un poème. Laquelle est titrée ainsi : ''Cher basketball.''

Le poème Bryant, lui, commençait à mal tourner. Depuis 2013, l'un des joueurs les plus célèbres de la planète a accumulé les graves blessures (rupture du tendon d'Achille, fracture du plateau tibial du genou, déchirure à l'épaule). Depuis plusieurs mois, il entretenait le mystère sur la suite de sa carrière, alors que son contrat se termine en juin prochain. Le début de saison catastrophique de la franchise (2 victoires en 15 matchs) et ses prestations pathétiques (15,5 pts de moyenne mais à 30,5 % à 2 pts et 20,2 % à 3 pts) ont fini de le convaincre.

"Mon corps sait qu'il est temps de dire au revoir"

''Je suis prêt à laisser partir le basket, écrit-il . Mon coeur peut accepter les critiques, mon esprit peut gérer les efforts, mais mon corps sait qu'il est temps de dire au revoir. Cher basket, tu as donné un rêve aux couleurs des Lakers à un enfant de six ans, je t'aimerais toujours pour cela, mais je ne peux plus t'aimer avec autant d'obsession encore longtemps.''

Interviewé ce dimanche après la défaite des Lakers face à Indiana, il a précisé : ''Il m'a fallu accepter le fait que je n'avais plus envie de faire tout cela. 'Une fois accepté, j'ai pensé qu'il fallait que je le dise à tout le monde et me libérer d'un poids. Honnêtement, je me sens bien, vraiment bien, je me sens en paix. Il n'y a pas de tristesse, j'ai tellement vécu de grands moments dans ma carrière. Au plus profond de moi, je sais que c'est la bonne décision, c'est le choix de la raison.''

Après ses débuts en Italie où il a suivi son père, basketteur pro, l'emblématique numéro 24 de LA s'est construit un palmarès majuscule en 20 ans de carrière : cinq titres de champion (2000, 2001, 2002, 2009, 2010), un titre de MVP (2007-08), 17 fois All-Star, deux titres olympiques (2008, 2012). Surnommé "le Black Mamba" pour sa redoutable et froide efficacité, Bryant est le troisième meilleur marqueur de l'histoire de la NBA , derrière deux autres légendes, Kareem-Abdul-Jabbar et Karl Malone. Son jubilé est fixé au 13 avril au Staples Center de Los Angeles pour la réception d’Utah. A moins d'un improbable réveil des Lakers et de leur star, au point de se qualifier en play-offs. Ça, même Bryant ne semble pas y croire.

Sur le même sujet

Lire et commenter