L’ancien Ballon d’Or Ronaldinho se lance dans la politique

L’ancien Ballon d’Or Ronaldinho se lance dans la politique

CONQUÊTE - L’ancienne vedette du PSG et de Barcelone, Ronaldinho, n’aura pas tardé à trouver sa voie de reconversion. Il s’est engagé en politique, avec le Parti républicain brésilien.

Il faut croire que la réussite de George Weah à la tête du Liberia donne des idées à certains. Ronaldinho, passé notamment par le FC Barcelone et le PSG, a décidé de se lancer en politique mardi 20 mars. Le Ballon d’Or 2005 a rejoint le Parti républicain brésilien explique France 24. Il s’agit d’un parti de droite dont est notamment issu le maire de Rio, Mario Crivella.

Ravi de cette nouvelle, le Brésilien qui a terminé sa carrière à Fluminense, s’est dit "heureux de pouvoir participer à un projet qui recherche le meilleur pour (notre) pays et qui est porteur de modernité, bonheur et santé pour toute la population."

Lire aussi

Déjà candidat ?

Dans les faits, il pourrait être candidat aux élections générales d’octobre 2018, mais rien n’est acté pour le moment. Si on savait que le joueur voulait s’engager en politique, des rumeurs faisaient état d’un attrait pour Patriota, un parti d’extrême droite. Il s’était d’ailleurs affiché avec le vice-président du parti.

Ronaldinho a promis de "contribuer aux projets et propositions du parti aux niveaux local et général". De plus en plus de footballeurs aspirent désormais a une carrière politique avec plus ou moins de succès. Au Brésil donc, Pelé avait terminé ministre des Sports. Les deux anciens joueurs Bebeto et Romario sont, eux, devenus députés. L’un est sénateur alors que l’autre à un fauteuil à la chambre basse du Parlement brésilien. En fin de carrière, Ronaldinho était revenu dans son pays natal d'abord à Flamengo puis à Fluminense avec un petit passage au Mexique entre les deux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit dans les services hospitaliers

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.