L'Italie pour un record, la Turquie pour l'honneur... la feuille de match de l'Euro du 20 juin

L'Italien Immobile et le Gallois Bale s'affrontent ce dimanche, au sommet du groupe A.

PLACE AU JEU - Jusqu'au 11 juillet, LCI vous livre le programme quotidiennement qui vous attend le lendemain. Ce dimanche, deux petites rencontres au programme. L'Italie, déjà qualifiée, va tenter de terminer cette phase de poules sur une bonne note. La Suisse, elle, va essayer de sauver sa peau face à une décevante Turquie.

Début du troisième et dernier acte des phases de poules de l'Euro. Au menu ce dimanche, une Italie qui a un record (et une première place) à aller chercher. Elle aura fort à faire face à des Gallois invaincus depuis le début du tournoi et qui semblent monter en puissance. L'autre match du jour verra s'affronter la Suisse d'un Shaqiri décevant et la Turquie qui voudra sauver l'honneur. 

Toute l'info sur

Euro 2021 : l'Italie s'offre un 2e sacre

L'affiche à ne pas rater : Italie-Pays de Galles

Un match au sommet du groupe A. Impressionnante lors de ses deux premières rencontres et déjà qualifiée, la Nazionale n'a besoin que d'un match nul face aux Gallois pour assurer sa première place. Un point qui permettrait aussi aux "Dragons" gallois de poinçonner son ticket pour les huitièmes de finale. Les hommes de Roberto Mancini ne visent pourtant rien d'autre qu'une victoire pour continuer sur leur excellente dynamique (2 victoires, 6 buts marqués et 0 encaissé). "Il faut toujours jouer pour gagner", a d'ailleurs déclaré le technicien au sortir du match contre la Suisse. En plus d'une défense retrouvée (10 matchs de rang sans encaisser de buts) et d'une attaque inspirée, l'Italie pourra compter sur son milieu de terrain pour étouffer qui montent en puissance. 

Mis en confiance par leur convaincant succès contre la Turquie (0-2), les Gallois tenteront, de leur côté, d'exploiter les opportunités en contre pour faire trembler les Azzurri. Beaucoup de choses dépendront de l'état de forme d'Aaron Ramsey et de Gareth Bale pour les joueurs de Rob Page. 

Lire aussi

📺 Le programme TV du jour

18h : Italie-Pays de Galles (Groupe A) sur beIN Sports

21h : Suisse-Turquie (Groupe A) sur beIN Sports

Il va faire parler de lui : Xherdan Shaqiri

Passeur décisif contre le Pays de Galles en ouverture mais peu en vue dans ce début d'Euro, Xherdan Shaqiri est attendu au tournant contre la Turquie. Habituelle plaque tournante et leader technique de l'attaque de la Nati, l'ailier de 29 ans peine à retrouver du rythme et de l'explosivité après une saison décevante du côté de Liverpool (1 but et 4 passes décisives en 22 matchs toutes compétitions confondues). Il n'a d'ailleurs plus marqué en sélection depuis le 28 mars dernier et un but victorieux contre la Lituanie (1-0). 

Son apport sera sans doute déterminant face à une défense turque peu rassurante depuis le début du tournoi. En cas de succès, les Suisses devraient pouvoir se qualifier en tant que meilleur troisième (4 points). Dans un scénario idéal, une large victoire peut aussi leur ouvrir la porte de la deuxième place, à condition que le pays de Galles s'incline (largement) contre l'Italie. Shaqiri sait ce qu'il lui reste à faire.

Le chiffre qui fait la différence : 29

Comme la série d'invincibilité de l'Italie. Les partenaires de Giorgio Chiellini, sorti sur blessure contre la Suisse, restent sur 29 rencontres sans le moindre revers. Ils n'ont plus perdu depuis septembre 2018 et un revers contre le Portugal, champion d'Europe en titre (1-0). Les joueurs de Roberto Mancini pourrait, contre le pays de Galles, égaler le record de la Squadra azzurra des années 1930 (30 matchs sans défaite entre 1935 et 1939, avec deux titres mondiaux à la clé). 

Mieux, la Nazionale vient d'enchaîner dix succès consécutifs, le tout sans encaisser le moindre but. Parmi ses victimes, la Turquie (3-0) et la Suisse (3-0) mais aussi la Pologne (2-0), la Bosnie (0-2) ou la République Tchèque (4-0). 

Hors-jeu

Après deux prestations décevantes, et notamment un nul contre l'Écosse (0-0), les Anglais sont dans le viseur de la presse locale. The Guardian pointe une "nuit de frustration" après l'insipide affrontement entre les deux voisins. Avec quatre points, le bilan comptable n'est pas catastrophique pour les "Three Lions" mais la manière, elle, laisse à désirer. "Les huées des supporters anglais à la mi-temps et à l'heure de jeu en disent long", argue le journal. Même son de cloche du côté de la BBC qui retient une prestation "ennuyeuse, sans étincelle, ni menace, et préoccupante à plus long terme". Il s'agit d'un premier "signal d'alarme" pour les hommes de Gareth Southgate, estime-t-elle. 

Au-delà des errances de Southgate, ce sont bien les prestations fantomatiques du capitaine Harry Kane qui sont pointées du doigt outre-Manche. LeTelegraph, le Mirror, le Daily Telegraph... Tous les titres saluent la sortie de l'attaquant à l'heure de jeu. Un véritable désaveu pour le meilleur buteur de la Premier League cette saison. "Kane ne peut pas se plaindre d'avoir été sorti car il n'a pas réussi à poser de réels problèmes à la défense écossaise", assène par exemple le Mirror. Réaction attendue contre la République tchèque. 

Suivez toutes les informations sur l'Euro 2021 en temps réel, dans notre live permanent.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients hospitalisés a plus que triplé en une semaine

Extension du pass sanitaire : les points que le Conseil constitutionnel pourrait censurer

Covid-19 : traités "comme des animaux", le cauchemar de Français bloqués dans un hôtel insalubre en Sicile

"On attend juste que le soleil se couche" : en Grèce, "la pire canicule" depuis 30 ans

Covid-19 : que signifie concrètement le plan blanc, activé en Corse, Paca et Occitanie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.