La Grande Odyssée : "Être une femme dans cette course est un avantage"

La Grande Odyssée : "Être une femme dans cette course est un avantage"
La Grande Odyssée : l'aventure grandeur nature

INTERVIEW - À 26 ans, elle est la plus jeune engagée dans La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc. Cindy Duport sera au départ de la mythique couse de chiens de traîneau samedi et compte bien ne pas faire de la figuration.

Cindy Duport connaît bien La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc pour y avoir déjà participé, notamment l’année dernière en s’imposant dans la section Limited. Pour la 17e édition, la benjamine de la compétition sera sur la ligne de départ, prête à en découdre, en compagnie de ses chiens, avec les autres concurrents.

Vous êtes la grande gagnante de La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc 2020 catégorie Limited, et la benjamine cette année encore, quel est votre état d’esprit pour cette nouvelle édition ?

Mon état d’esprit est forcément de plus en plus tourné vers la recherche de performance... mais je garde toujours à l’esprit que j’ai choisi ce sport par passion des chiens et qu’ils resteront toujours ma priorité. Cette année, il va être difficile pour moi d’aller chercher cette 1e place, mais je garde quand même cette idée en tête, même si la concurrence sera présente ! 

J’ai hâte d’être en 2022 pour prendre le départ avec mes jeunes chiens car, ils n’auront pas encore l’âge pour être de la partie sur cette édition. Du coup, cette année, je repars avec des chiens qui ont déjà participé à La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc ! 

Toute l'info sur

La Grande Odyssée : l'aventure grandeur nature

Suzuki toujours dans l’aventure de la Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc

"Les chiens me donnent naturellement le meilleur d'eux-mêmes"

Le mushing est un sport où hommes et femmes sont engagés dans la même course pour le même classement. C’est un avantage d’être une femme ?

Pour moi, je dirais que cela est un avantage !  Car je trouve que l’on arrive à être plus à l’écoute de nos chiens. Nous sommes peut-être plus patientes et rigoureuses dans la préparation des chiens.

Vous devez être en parfaite symbiose avec vos chiens que vous connaissez depuis des années. Comment leur parlez-vous ? Comment trouvez-vous l'équilibre entre autorité et tendresse ?

La plupart de mes chiens sont nés à la maison, même si certains ont été récupérés chez d’autres mushers à l’âge adulte. Puis avec du temps et de la patience, ils m’ont fait confiance pour retrouver un certain équilibre dans mon team. 

Ce qui est important pour moi, c’est que le team se respecte parfaitement pour qu’il soit capable de former une équipe, de travailler ensemble en limitant un maximum des situations de stress. Je ne leur mets aucune pression de recherche de performance, ils n’ont pas besoin de ça... car ils me donnent naturellement le meilleur d’eux-mêmes ! 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : AstraZeneca prévient que ses livraisons ne pourront pas être aussi importantes que prévu

EN DIRECT - Impeachment : le procès en destitution de Donald Trump commencera la 2e semaine de février

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

Que sait-on de l'ivermectine dans le traitement du coronavirus ?

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Lire et commenter