La Mud Day ? Mon secret de beauté

La Mud Day ? Mon secret de beauté

DirectLCI
CONSEILS - Metronews a testé pour vous la Mud Day Paris 2014, une course de 13 km entrecoupée de 22 obstacles. Une partie de plaisir ? Oui et non mais on en redemande !

Oubliez vos masques et vos produits de beauté. Votre peau de bébé, vous l'aurez après le  Mud Day  ! Massage, peeling, jets toniques et remise en forme générale sont au  programme de cette course de 13 kilomètres entrecoupée de 22 obstacles divers et variés  où 22 000 personnes sont attendues sur trois jours. La Mud Day Paris 2014, qui se tient les 8, 10 et 11 mai en banlieue parisienne (à Beynes dans les Yvelines), vaut bien une thalasso à Biarritz ou à Deauville. La preuve :

- Des bains de boue à n'en plus finir. On vous le garantit du début à la fin, la boue deviendra votre amie. De gré ou de force. Souvent de force. Les chemins truffés d'ornières, les pentes glissantes comme pas deux (on vous met au défi de ne pas vous ramasser au moins une fois), ce n'est rien à côté de l'épreuve ultime, les "cross over mud mountains". On ne vous le cache pas, ce fut notre épreuve préférée : trois montagnes de boue de 4 mètres de haut qui se suivent et qu'il faut escalader tant bien que mal. Le hic : vous pouvez vous enfoncer jusqu'à la taille entre deux obstacles. Et prenez garde à bien lacer vos chaussures, si vous ne voulez pas finir le parcours en chaussettes. Ah oui, on vous prévient aussi : vous aurez à traverser une mare qui pue. Non, on ne peut pas y échapper et on vous déconseille fortement de vous gameller quand vous la traversez, c'est une horreur.

- Un corps tonique. Ne dit-on pas que le froid raffermit les chairs ? Ça tombe bien la Mud Day prend soin de vous et a concocté "l'Ice Crime". Presque une ice-cream (crème glacée) mais en fait pas du tout : il s'agit tout simplement d'un bain d'eau glacé. Et pour être certains de vous en faire profiter à fond, les gentils organisateurs ont pensé à tout : ils ont fait en sorte que vous y plongiez aussi la tête. Quand l'eau gelée s'immisce partout, c'est le coup de fouet assuré ! Coup de fouet encore avec une variante de l' électrostimulation, et là, on a pris cher avec "l'adrénaline shots", une barrière de fils électrifiés à franchir en rampant. Rebelote avec "le crossroads", juste avant la ligne d'arrivée, à faire en courant (on vous conseille de le faire de dos pour moins morfler). Sympa, la touche finale du parcours ! On ne vous mentira pas, il faut y aller en mode warrior. Même si ça pique, vous réfléchirez une autre fois.

- Au final. Deux heures (et quelque) de bains de boue plus tard, on a fini le parcours rincées mais avec le sourire et un verre de bière à la main sous une pluie diluvienne. Un chocolat chaud aurait été le bienvenu, histoire de claquer des dents un peu moins fort. C'est sûr, la peau est hydratée, les muscles se sont remis au travail (ils n'avaient pas le choix) et plus de 1 000 calories ont été grillées, non sans peine, le tout dans la bonne humeur et les fous rires. Un peu dingues quand même, on sait déjà que l'on remettra ça l'an prochain. Les gars du GIGN n'ont qu'à bien se tenir !

En savoir +

Mud Day 2014 : bain de boue collectif version XXL

- Mud Day 2014 :  derniers conseils avant de prendre le départ

-  Mud Day 2014 : rendez-vous les 8,10 et 11 mai pour les fous de la boue

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter