La navigatrice Anne Caseneuve, 51 ans, est morte des suites d'un cancer

La navigatrice Anne Caseneuve, 51 ans, est morte des suites d'un cancer

SPORT
DirectLCI
DISPARITION - Vainqueur de la Route du Rhum l'an dernier, la navigatrice Anne Caseneuve est décédée ce jeudi des suites d'un cancer, indique l'AFP. Elle était âgée de 51 ans.

"Je fais partie de ceux qui s'engagent sur la Route du rhum par passion, pas pour gagner ma vie et sans me sentir obligée d'y participer sous quelque pression que ce soit", déclarait, en novembre 2014, Anne Caseneuve. Quelques jours plus tard, la navigatrice remportait la course, catégorie Rhum. Un an plus tard, elle est décédée des suites d'un cancer, a annoncé son compagnon Christophe Houdet à l'AFP. Elle avait 51 ans.

"Elle avait la mer chevillée au corps"

Navigatrice passionnée, respectée par tout le milieu de la voile, elle avait fondé l'école de croisière qui porte son nom dans le golfe du Morbihan. Amoureuse des grands trimarans, elle savait aller vite au bon endroit et son sens marin était reconnu par tous. Caseneuve avait effectué sa première transatlantique à l'âge de 18 ans et possédait un très beau palmarès. Elle avait participé à sa première Route du rhum en 1998 à bord d'un trimaran en aluminium et terminé 3e en Classe 2. Celle qui vivait en Bretagne avait fini 3e de la Transat Québec - Saint-Malo (en équipage) en 2000, ou encore 3e de la Transat Jacques-Vabre (en double) en 2007.

La skipper était la compagne de Christophe Houdet, qui s'apprête à partir avec Francis Joyon pour tenter de battre le Trophée Jules Verne, le tour du monde en équipage sans escale et sans assistance. "C'est avec tristesse que j'apprends qu'Anne nous a quittés, a déclaré Joyon. Sa disparition touche au cœur tous ceux qui ont navigué avec elle, travaillé avec elle, régaté avec ou contre elle à travers les océans. Tous ceux qui ont simplement côtoyé cette femme dynamique et passionnée. Anne n'était pas seulement un grand marin, elle avait la mer chevillée au corps."

Sur le même sujet

Lire et commenter