L'ancien sélectionneur du Nigeria, Stephen Keshi, est décédé

L'ancien sélectionneur du Nigeria, Stephen Keshi, est décédé

FOOTBALL – Ancien international nigérian devenu sélectionneur des "Super Eagles", Stephen Keshi est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 54 ans. L'ancien défenseur du Racing Club de Strasbourg avait notamment remporté une CAN avec sa sélection nationale en 2013.

Véritable figure emblématique du football africain, l’ancien sélectionneur du Nigeria Stephen Keshi est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 54 ans a annoncé le compte Twitter de la fédération Nigériane de Football. Keshi était notamment connu pour avoir remporté la Coupe d’Afrique des Nations en tant que joueur (1994) puis en tant que sélectionneur national (2013), une performance historique réalisée à deux reprises seulement.

Il avait qualifié le Togo pour la Coupe du monde 2006

Keshi, passé par le Racing Club de Strasbourg au début des 90 (1991-1993), avait réalisé plusieurs miracles à la tête des "Super Eagles", les emmenant notamment en huitièmes de finale de la dernière Coupe du monde au Brésil, se faisant seulement éliminer par l’équipe de France dans les dernières minutes de la rencontre.

A LIRE AUSSI >> Le "Big Boss" du Nigeria, c'est Stephen Keshi

Au cours de sa carrière, Keshi s’était fait un nom sur le continent africain en prenant également en main le Togo, qu’il avait qualifié pour la Coupe du monde 2006, ainsi que le Mali. International nigérian à 64 reprises, l’ancien défenseur central, surnommé "Big Boss", avait participé à la Coupe du monde 1994 sur le sol américain.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5900 malades en réanimation

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Lire et commenter