Lavillenie, Thiago Silva, Durant… ce que vous avez raté ce samedi matin

Lavillenie, Thiago Silva, Durant… ce que vous avez raté ce samedi matin

SPORT
DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici cinq infos que metronews a retenues pour vous.

Au programme aujourd'hui, un pays qui pleure son héros, un héros prêt à se sacrifier et une série qui se termine. Les supporters sont eux orphelins de leurs feuilletons "mercato" alors que Renaud Lavillenie se rapproche du toit du monde. Beaucoup d'émotions ce samedi matin.

  • L’Espagne pleure Luis Aragones. Âgé de 75 ans Luis Aragones, sélectionneur des Espagnoles lors de la victoire à l’Euro 2008 et ancien attaquant de l’Atletico Madrid est décédé dans la nuit. Il avait annoncé sa retraite définitive le 5 décembre dernier. Il est considéré comme le créateur de cette Roja invaincue depuis trois compétitions internationales.
     
  • Thiago Silva est prêt à mourir pour Neymar. Tout le Brésil rêve de le voir soulever la Coupe du Monde au mois de juillet prochain. Capitaine de la Seleçao et du PSG, Thiago Silva, dans un entretien à L’Equipe Magazine, a prouvé qu’il était prêt à la bataille, et notamment à soutenir le "soldat" Neymar. "S’il faut que je coure pour Neymar, je courrai pour lui. S’il faut mourir pour Neymar, je le ferai aussi. Car je sais que les sacrifices que je ferai pour lui, il me les rendra en me donnant du bonheur. Car lui, à un moment ou un autre, on sait qu’il peut nous offrir la victoire".
     
  • Kevin Durant en restera à douze. Lancé dans une folle série de matchs à plus de trente points en NBA, Kevin Durant n’a pu renouveler son exploit cette nuit lors de la victoire du Thunder face aux Brooklyn Nets (95-120). Il faut dire qu’il n’a joué que trois quart-temps, son équipe dominant outrageusement les débats. Il en restera à douze matchs consécutifs.
     
  • Le mercato, c’est terminé. La folle période des soldes hivernale est terminée depuis minuit. Pour les signatures de dernières minutes, on notera l’arrivée d’Abdenour à Monaco en provenance de Toulouse et d’Hernanes à l’Inter Milan. Mais le reste de la journée avait déjà été très animé.
  • Où s’arrêtera Renaud Lavillenie ? Alors que son record de France de 6,04 m à Rouena la semaine dernière avait alimenté la polémique toute la semaine, Renaud Lavillenie stoppé toutes les discussions. Vendredi, à Bydgoszcz, en Pologne, il s’est envolé à 6,08 m. Il est le deuxième le plus haut du monde, devant Steve Hooker (6,06 m) et juste derrière le Tsar Bubka (6,15 m). Lavillenie a d’ailleurs demandé les 6,16 m, mais a échoué à chaque fois.

Sur le même sujet

Lire et commenter