Le beau conte de Noël de Joe Anderson, embauché par une franchise de NFL

Le beau conte de Noël de Joe Anderson, embauché par une franchise de NFL

SPORT
DirectLCI
CONTE DE NOËL – Encore au chômage il y a un mois, Joe Anderson, joueur professionnel de football américain, a été embauché par les New York Jets après avoir proposé ses services devant le stade de l'équipe de NFL.

En cette fin d'année 2015, on peut dire que la magie de Noël a opéré du côté des Etats-Unis. Et plus précisément à New York. Joe Anderson, un joueur professionnel de football américain de 27 ans, était au chômage il y a encore quelques semaines de cela. Mais ça, c'était avant que les New York Jets ne l'embauchent mercredi en tombant sous le charme de l'inventivité et la créativité de Joe Anderson qui avait proposé ses services à l'équipe de NFL en se postant à l'entrée du stade des Jets avec un panneau sur lequel il était écrit : "Je ne suis pas sans-abri, mais j'ai faim de succès".

"Merci aux Jets d'avoir donné leur chance à un mec qui avait seulement quelques dollars en poche"

L'initiative de Joe Anderson semble avoir plu aux dirigeants de la franchise puisque ces derniers ont décidé de l'intégrer à leur effectif d'entraînement. Et le joueur s'est empressé de partager son bonheur sur son compte Instagram. "Je suis vraiment reconnaissant du fond de mon cœur, merci aux New York Jets d'avoir donné leur chance à un mec qui avait seulement quelques dollars en poche, qui avait un rêve et qui avait à cœur de prouver à ceux qui ont abandonné leur rêve que tout est possible. Seigneur, c'est un incroyable cadeau de Noël".

Malgré les blessures à répétition qui l'ont freiné et contraint à mettre sa carrière entre parenthèses par le passé, Joe Anderson, marié et père de deux enfants, savaient au fond de lui que la chance allait de nouveau lui sourire. "Cela prouve que vous ne pouvez pas jeter l'éponge aussi rapidement. Quand j'ai reçu cet appel, je n'étais pas surpris. Je m'étais préparé pour ça." Joyeux Noël.

A LIRE AUSSI >> Toute l'actualité sportive est à retrouver sur metronews

Sur le même sujet

Lire et commenter