Le décathlonien Kevin Mayer bientôt star de cinéma ?

Le décathlonien Kevin Mayer bientôt star de cinéma ?

RECONVERSION - Tout fraîchement rentré de Londres, où il a décroché le médaille d'or mondiale, le décathlonien Kevin Mayer s'est confié ce mercredi dans les colonnes du Parisien. Le natif d'Argenteuil a expliqué avoir reçu plusieurs propositions, notamment une pour faire du cinéma.

Kevin Mayer est la nouvelle coqueluche de l'athlétisme tricolore. Vice-champion d'Europe en 2014 et deuxième des JO de Rio  en 2016, le décathlonien a fait perdurer la fête avec une médaille d'or aux Mondiaux de Londres. Une première pour un Français sur le décathlon. Héritier de l'Américain Ashton Eaton, recordman du monde désormais à la retraite, Mayer a donc été sacré champion du monde dans toutes les catégories (cadets, juniors et maintenant seniors).  

Lire aussi

L'esprit détâché des soucis matériels, il a signé un contrat longue durée de huit ans avec son équipementier après sa médaille d'argent au Brésil, le natif d'Argenteuil peut donc se focaliser sur les Jeux de 2020 à Tokyo et ceux de 2024 à Paris, date à laquelle il espère terminer sa carrière. Mais à 25 ans, la médaille d'or olympique et le record du monde dans le coin de la tête, le Français a d'ores et déjà reçu des propositions de reconversion, une fois qu'il aura raccroché.

En vidéo

Le clan Mayer, une équipe soudée autour du champion

C'est intéressant, je verrai quand j'arrêterai- Kevin Mayer

Invité dans les locaux du quotidien Le Parisien ce mardi, Kevin Mayer est revenu sur ces sollicitations. "J'ai eu tellement de propositions extravagantes et qui me plaisent énormément que je ne sais pas du tout ce que je vais faire. On m'a même demandé si je voulais me lancer dans le cinéma. C'est intéressant, je verrai quand j'arrêterai", a-t-il déclaré, confirmant au passage qu'au jour d'aujourd'hui, il compte entièrement se consacrer à sa carrière.  

Et même s'il venait un jour à céder aux charmes du grand écran, le décathlonien n'a pas l'intention de couper totalement. "Je suis content de voir qu'en ce moment je transmets un peu de mon sport aux jeunes, grâce à la visibilité des Mondiaux, a-t-il expliqué. J'aimerais faire beaucoup pour le décathlon par la suite." Une jolie façon de rendre à son sport ce qu'il a reçu.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal, mode d'emploi : ce que change le projet de loi adopté par le Parlement

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente de 14 ans localisée grâce à ses messageries Instagram et Snapchat

INFO TF1-LCI - Affaire Jubillar : de nouvelles fouilles près du domicile du couple

Covid-19 : la situation dans les hôpitaux est-elle pire qu'avant la vaccination ?

Après "cinq ans de déclin", la France est-elle passée septième puissance économique mondiale ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.