Le dos de Ribéry, casse-tête de Deschamps

Le dos de Ribéry, casse-tête de Deschamps

FOOTBALL - Souffrant du dos, Franck Ribéry est de nouveau forfait pour le match de préparation des Bleus, ce dimanche contre le Paraguay. Une situation qui complique les plans de Didier Deschamps, au moment de remettre sa liste des 23 à la FIFA.

Après la cuisse de Zidane en 2002, celle de Vieira en 2008, c'est le dos de Ribéry qui fait cette année frémir l'équipe de France. Titulaire habituel du milieu des Bleus, Francky le blagueur n'est plus d'humeur taquine. Le Boulonnais en a gros sur la patate. Il trépigne, il grogne. Pendant que ses copains s'entraînent en collectif, battent la Norvège avec style, il est contraint à un programme individualisé. L'objectif : remettre d'aplomb le milieu offensif, qui souffre de douleurs récurrentes au dos.

Samedi, les derniers examens réalisés dans un hôpital parisien n'ont rassuré ni le joueur ni le staff de l'équipe de France. C'est à nouveau sur le banc qu'il suivra ce dimanche soir le match contre le Paraguay. Auparavant, un bulletin de santé officieux, relayé par Noël Le Graët, se voulait optimiste : "il n'y a aucun danger pour la suite de la compétition" assurait le président de la Fédération française de football.

Le dilemme de la liste

Didier Deschamps, en revanche, semble plus contrarié. Lors de la conférence de presse d'avant match, il entérinait le forfait du milieu du Bayern sans cacher l'embarras que ces douleurs lombaires lui procurent : "La situation de Franck relève d'un problème de dos, ça date de trois semaines, un mois. Si on est là c'est qu'il y a quelque chose." Sous-titrage : Kaiser Franck aurait trop forcé sur son physique avec le Bayern Munich cette fin de saison. Et fragiliser son outil de travail.

Si Franky serre les dents, DD espère le voir rétabli pour le dernier match de préparation, le 8 juin, à Lille, contre les "Reggae Boyz" jamaïcains. Déjà en manque de temps de jeu, Ribéry pourrait poser problème à son sélectionneur dans l'établissement de son effectif en partance pour le Brésil. Le temps presse. Lundi 2 juin, Didier Deschamps doit remettre à la FIFA sa liste des 23 définitive. Il disposera, jusqu'à 24 heures avant leur premier match de la compétition (le 14 juin), d'un joker médical en cas de "blessure grave" (ainsi définie par un expert de la FIFA). Il faudra donc prendre une décision douloureuse, pour amener au Mondial l'équipe de la France la plus performante et harmonieuse. Avec ou sans Francky.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours de récré ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Quitté par son épouse Wanda, l'attaquant argentin Mauro Icardi ne s’entraîne plus avec le PSG

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.