Le journal des playoffs : Chicago et Noah prennent la porte, les Clippers se font du bien

Le journal des playoffs : Chicago et Noah prennent la porte, les Clippers se font du bien

DirectLCI
NBA – Fin de parcours pour les Bulls de Joakim Noah, éliminés mardi des playoffs au terme du match 5 remporté par Washington (75-69). Un sort qui guette Oklahoma City, mené 3-2 après avoir cédé en prolongation contre Memphis (100-99), tandis que les Clippers ont oublié momentanément le scandale de racisme qui touche leur propriétaire en dominant Golden State (113-103) pour, là aussi, mener la série 3-2.

Chicago Bulls 69-75 Washington Wizards (1-4)
Un échec cuisant pour les Bulls. Outsider dans ces playoffs, Chicago prend la porte dès le premier tour après une troisième défaite consécutive enregistrée devant son public du United Center. Une salle où Washington se sera senti comme à la maison et aura bâti sa première qualification pour les demi-finales de conférence depuis 2005. La franchise de la capitale peut remercier son meneur All-Star, John Wall, auteur de 24 points, et son intérieur brésilien, Nene, qui en a marqué 20 en faisant preuve d'adresse (10/17). Tout ce qui a manqué à des Bulls trop maladroits (25/75, 33% de réussite au tir) et qui n'ont marqué que 28 points en seconde période. Les partenaires de Joakim Noah (6 points, 18 rebonds mais aussi 4 pertes de balle) laissent les Wizards se hisser au tour suivant, où ils croiseront le fer avec Atlanta ou Indiana, les Hawks menant 3-2.

Oklahoma City Thunder 99-100 Memphis Grizzlies (2-3)
Une série des plus disputées. Pour la quatrième fois d'affilée, une première dans l'histoire de la NBA, la prolongation a été nécessaire pour départager OKC et Memphis, mardi dans l'Oklahoma. Et malgré l'hostilité de la Chesapeake Energy Arena, ce sont les Grizzlies qui l'ont emporté, notamment grâce aux 21 points Mike Miller. Sorti du banc, celui qui aurait pu rejoindre le Thunder l'été dernier a fait mal aux locaux à trois points, avec cinq tirs primés réussis, dont deux en prolongation. Cinq minutes supplémentaires au bout desquelles Kevin Durant (26 points) a raté le tir extérieur de la gagne et un lancer franc qui aurait permis aux siens d'égaliser. Les efforts de Russell Westbrook, auteur d'un triple-double (30 points, 13 passes, 10 rebonds), n'auront pas suffi. OKC va désormais devoir s'imposer à Memphis, jeudi, pour arracher un match 7 décisif.

Los Angeles Clippers 113-103 Golden State Warriors (3-2)
Un bon bol d'air. Empêtrés dans un scandale lié aux déclarations racistes de leur propriétaire, le sulfureux Donald Sterling, qui a été suspendu à vie par la NBA quelques heures avant le match, les Clippers ont remis le sport au centre des débats en s'imposant devant leur public du Staples Center. DeAndre Jordan a brillé à cette occasion en compilant 25 points, 18 rebonds et 4 contres. Les Angelinos ont en plus bien contenu Stephen Curry. S'il a marqué 17 points, trois de moins que Chris Paul, le meneur de Golden State a perdu 8 balles, un record en carrière. "Je pense qu'ils ont été grands. Ils étaient assez fatigués, et c'est le résultat de ces derniers jours. Ils ont eu une grande solidité mentale. Ils voulaient ce match, je suis tout simplement fier d'eux. Est-ce la fin de l'histoire? Non, ce n'est pas fini, mais c'est le début d'une guérison, dont nous avons besoin", a déclaré l'entraîneur des Clips, Doc Rivers. Ses troupes tenteront de composter leur billet pour le tour suivant sur le parquet des Warriors, jeudi à Oakland.

BONUS ! Lors de la défaite d'OKC, Dereck Fisher est devenu le joueur le plus capé de l'histoire des playoffs avec 245 matches au compteur. C'est un de plus que Robert Horry, Monsieur 7 titres NBA, actif entre 1992 et 2008.

Plus d'articles

Lire et commenter