Le journal des playoffs NBA : Chicago et Noah dos au mur

Le journal des playoffs NBA : Chicago et Noah dos au mur

DirectLCI
NBA - Chicago est mal embarqué dans le premier tour des playoffs après un nouveau revers concédé mardi contre Washington, qui mène désormais 2-0 avant de retrouver son public. De leur côté, Toronto et Indiana ont égalisé à 1-1, respectivement face à Brooklyn et Atlanta.

Chicago Bulls 99–101 Washington Wizards (0-2)
La soirée avait bien commencé avec la remise du trophée de défenseur de l'année à Joakim Noah des mains d'un illustre ancien de la NBA, Dikembe Mutombo. Elle s'est achevée par une déception de taille pour les fans des Chicago Bulls, qui ont vu leurs favoris s'incliner une deuxième fois d'affilée contre les Washington Wizards. La franchise de la capitale a fait fort en effaçant un déficit de 10 points dans les 7 dernières minutes pour forcer une prolongation et finalement s'imposer de deux petits points (101-99), bien aidée par les 26 points de Bradley Beal et les 17 unités de Nene. Côté Bulls, D.J. Augustin a marqué 25 points, Taj Gibson 22 et Noah réussi un double-double (20 points, 12 rebonds). Menée 2-0, la franchise chère à Michael Jordan est dos au mur avant les deux prochains matches de la série, programmés à DC.

Le Top 5 de mardi :

Toronto Raptors 100-95 Brooklyn Nets (1-1)
Au Air Canada Centre, DeMar DeRozan a pris son envol pour permettre aux Raptors de s'imposer et d'égaliser à 1-1 dans la série. L'arrière californien de 24 ans s'est montré clutch en inscrivant 17 de ses 30 points dans le quatrième et dernier quart-temps, durant lequel Toronto a arraché la décision. Héros du match 1, Paul Pierce a été mis sous l'éteignoir avec 7 petits points au compteur, alors que les Nets ont été surclassés dans l'exercice du rebond (52 prises pour les Raptors contre 30 pour les New Yorkais) sous les yeux de Drake ou du sulfureux maire local, Rob Ford . Les hommes de Jason Kidd vont désormais tenter de reprendre les commandes, dès vendredi, mais cette fois devant leur public.

Indiana Pacers 101-85 Atlanta Hawks (1-1)
Surpris d'entrée par les Hawks, les Pacers ont remis les pendules à l'heure, mardi à la Bankers Life Fieldhouse. Une salle où Paul George a brillé avec 27 points en plus de 10 rebonds, 6 passes et 4 interceptions. "Nous avons mis notre empreinte sur ce match dans le troisième quart, ce que nous faisions en novembre, décembre et janvier. On a fait du bon boulot en verrouillant en deuxième période", a réagi après coup l'ailier All-Star de 23 ans dans un bon résumé des événements. Au retour des vestiaires, Indy a en effet accéléré pour passer un 31-13 à son hôte tout en proposant une intensité défensive supérieure. Soit les ingrédients d'un succès à confirmer dès jeudi, alors que la série déménage à Atlanta.

BONUS ! Le Top 10 des plus belles actions de la saison régulière :

Plus d'articles