Le marathon de Paris accélère

Le marathon de Paris accélère

DirectLCI
COURSE A PIED – Dimanche 7 avril, Paris va vivre au rythme des 42,195 km de cette course mythique. L'édition 2013, qui a fait le plein de participants, s'inscrit dans une montée en puissance du marathon de Paris, considéré comme une des plus belles courses du monde.

Ça commence par un record. Et avant même que le départ du marathon de Paris soit donné. Avec 50 000 concurrents inscrits, du jamais vu, cette 37e édition surfe sur l'engouement grandissant du running en France.

Une récente étude, menée par les sociétés KantarSport et Uniteam Active , montre que près de 6 millions de Français courent régulièrement, et les 42, 195 km de la course parisienne sont la parfaite illustration de cette tendance. "On est ravis du succès de l'édition 2013, confie à Metro Thibault Vellard, le "Monsieur courses à pied" chez Amaury sport organisation , qui gère le marathon de Paris. On a même dû stopper les inscriptions car on ne veut pas que les coureurs soient au coude-à-coude durant la course".

Paris parmi les plus grands marathons au monde

Désormais, Paris fait partie du Top 3 des épreuves européennes (avec Londres et Berlin) et des toutes meilleures courses mondiales, en compagnie de New York ou Boston. Estampillé "plus beau marathon de la planète", il faut dire que les 42,195 km de routes en plein cœur de la Ville lumière en imposent, Paris attire les coureurs de tous les pays, puisque 36 % des inscrits ne sont pas Français : "C'est une destination privilégiée, en plus avec le départ depuis les Champs-Elysées, ça fait toujours rêver", explique Thibault Vellard pour qui la dimension "humaine" de l'événement doit rester la priorité.

Ici, l'élite des coureurs a évidemment sa place, le Kenyan Stanley Biwott est d'ailleurs le recordman de l'épreuve en 2 h 05' 10'' (en 2012), mais l'événement veut rester "grand public", histoire que le marathon de Paris "soit un vrai rendez-vous, une grande fête". Et pour ce faire, l'organisation de l'épreuve est devenue une vraie PME à elle toute seule.

Rien qu'à ASO, une trentaine de personnes travaillent à plein temps depuis plusieurs mois sur l'épreuve, et dimanche, près de 3 000 bénévoles seront présents tout le long du parcours, tandis que France Télévision diffusera la course. Côté business, le marathon de Paris prend aussi de l'ampleur cette année, d'autant qu'il vient, avec Schneider Electric, de se doter d'un puissant "sponsor titre" et des moyens qui en découlent.

Une inconnue de taille dans l'équation du marathon de Paris : la météo

Le boom des inscriptions fait aussi les beaux jours de l'épreuve : le coût du dossard (de 65 € à 110 €) va crescendo à mesure que le départ de la course approche. Et cette année, les 46 000 inscrits payants ont rapporté au marathon de Paris 4 millions d'euros.

Si l'organisation ne communique pas sur les bénéfices de l'épreuve, il existe une autre inconnue de taille dans l'équation du marathon de Paris : la météo. "C'est un facteur très important, pour Thibault Vellard. Psychologiquement, pour le coureur, faire son marathon au soleil, ça lui laissera un meilleur souvenir qu'il s'il court pendant 40 km sous la pluie..." Que les participants se rassurent, dimanche il devrait faire  frais mais beau sur Paris.

Plus d'articles

Sur le même sujet