Le PSG porte plainte contre X après les dégradations au Parc OL

Le PSG porte plainte contre X après les dégradations au Parc OL

JUSTICE - Après les importantes dégradations constatées dans la tribune réservée aux supporters parisiens lors du match contre Monaco au Parc OL, le Paris Saint-Germain a décidé de porter plainte contre X.

La décision du club est ferme. Le Paris Saint-Germain a décidé lundi de porter plainte contre X à la suite des dégradations constatées dans la tribune réservée à ses supporters au Parc OL, théâtre de la finale de la Coupe de la Ligue remportée par le PSG contre Monaco samedi (4-1).

"Le Paris Saint-Germain a décidé de déposer une plainte contre X afin que toute la lumière soit faite sur ces incidents", a indiqué le club de la capitale dans un communiqué, tout en condamnant "avec la plus grande fermeté l'ensemble des troubles causés durant ce match par une petite minorité" de ses 12.000 fans ayant fait le déplacement à Lyon.

Lire aussi

Des tags et des toilettes "saccagées"

Selon le journal Le Progrès, "des tags" ont été inscrits sur certains murs de l'enceinte et des toilettes ont été "saccagées", alors que plusieurs fumigènes ont été allumés en fin de match. La Ligue de football professionnel (LFP) avait déjà condamné dimanche "les actes de vandalisme" commis par "une partie des supporters du PSG", et annoncé que le PSG "devra rembourser l'intégralité des très importants dégâts occasionnés".

"Dès jeudi prochain, la commission de discipline de la LFP se saisira du dossier pour envisager les suites à donner à ces regrettables incidents", avait-elle ajouté. Le PSG a également promis des sanctions envers les auteurs de "ces faits inacceptables".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EN DIRECT - Covid-19 : les États-Unis "prêts" à vacciner les enfants de 5 à 11 ans dès le mois prochain

"Maintenant, il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer recadre Eric Zemmour

Tempête Aurore : 9 départements en vigilance orange, des rafales jusqu'à 130 km/h attendues

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.