LeBron James dans le cercle fermé des super-héros

LeBron James dans le cercle fermé des super-héros

DirectLCI
BASKET/BD - La NBA, la ligue de basket nord-américaine, a souvent donné naissance à des joueurs "bigger than life". De grandes et de petites histoires qui ont inspiré les dessinateurs de la franchise Marvel. Les "superbasketteurs" LeBron James, Kobe Bryant ou encore Kevin Durant ont eu droit à leurs avatars.

LeBron James n'est pas un être humain comme les autres. Au sein de la NBA, la prestigieuse ligue de basket nord-américaine, la superstar du Heat de Miami est plus costaud que ses adversaires. Il saute plus haut que les autres et vise souvent plus juste... Au début du mois, "Le Roi" LeBron – son surnom  - a même inscrit la bagatelle de 61 points contre Charlotte.

Un exploit qui a donné envie à Marvel, "en l'honneur de cette soirée super-héroïque", de publier sur son compte Twitter un dessin représentant le joueur avec son masque de protection en carbone façon Captain America. Le dernier fait d'arme de l'alliance qui unit Marvel et les stars de NBA. Mais les liens ne datent pas du début du mois.

Daredevil, Spiderman... LeBron James

En 2012, un comic book de 12 pages estampillé Marvel racontait l'histoire de LeBron : le roi des bagues  (une bague étant remise aux champions NBA). Il y était évidemment question de super-pouvoirs, de zombies, de jambes et de bras bioniques. Deux ans plus tôt, le guide de la saison NBA du magazine ESPN était entièrement revisité par Joe Quesada, plus connu pour dessiner Daredevil ou Spiderman que Kobe Bryant ou Kevin Durant. En bande-dessinée, il immortalisait le départ – bien réel - de LeBron James de Cleveland avec une couverture inspirée d'un vieil épisode de Spiderman ou il revenait sur le recrutement "5 étoiles" des Boston Celtics en les comparant à The Avengers.

Il s'agissait là de la toute première collaboration entre Marvel et ESPN. Et elle ne doit rien au hasard ou à l'amour pour le 9e art : depuis le 31 décembre 2009 , la maison d'édition américaine de bandes dessinée - et son catalogue de 5 000 superhéros – appartient, comme le network sportif américain, à la Walt Disney Company.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter