Les Bleus s'imposent dans la douleur face à la Suède (27-25)

Les Bleus s'imposent dans la douleur face à la Suède (27-25)

HANDBALL – La France s'est qualifié pour les huitièmes de finale des championnats du monde de handball en battant la Suède (27-25) ce samedi.

Claude Onesta voulait un match dur pour pouvoir juger du véritable potentiel de son équipe, il a été servi. Face à des Suédois joueurs, les Bleus ont fait un match courageux en défense pour pallier leurs faiblesses défensives. Certainement confortés par cette très difficile victoire, les champions d'Europe affronteront en confiance lundi en huitièmes l'Argentine, qui a créé une grosse surprise en sortant la Russie (30-27). Avec un Daniel Narcisse en grosse difficulté sur le poste d'arrière gauche, les Français ont débuté de manière catastrophique cette rencontre (0-4, 7e).

Guillaume Joli est venu libérer les Bleus avec un premier but marqué sur penalty (8e).Ils ont à leur tour infligé un 4-0 aux Suédois pour égaliser (4-4, 12e). Mais ils ont immédiatement payé cet effort. Dans un match étrange, fonctionnant par séquences, la Suède est repartie de l'avant (9-5, 18e). Le salut est venu de la défense et d'un Thierry Omeyer qui a annihilé l'ailier Niclas Ekberg, l'un des atouts majeurs des Suédois. Comme toujours, Omeyer élève son niveau de jeu dans les matches décisifs. En attaque, les Français se sont reposés sur le métronome Michaël Guigou, puis sur Cédric Sorhaindo. C'est le pivot barcelonais qui leur a permis une nouvelle fois de recoller (11-11, 28e). Omeyer a continué à multiplier les parades, mais le deuxième deux minutes infligé à Nikola Karabatic (37e) a remis les Bleus en posture délicate (15-18, 42e).

Omeyer, à nouveau décisif

La situation est devenue critique après le rouge direct reçu par son frère Luka (45e). Les Suédois ont appuyé là où ça fait mal en insistant avec leur ailier gauche Jonas Kallman (23-21, 52e). Mais les Bleus n'ont pas lâché prise, parvenant à revenir une nouvelle fois grâce à Sorhaindo et à un Joli impeccable aux penaltys (23-23, 54e).

Sous pression, les Suédois ont alors commencé à paniquer en attaque et un but de Barachet a placé les Bleus en tête pour la première fois du match (24-23, 54e). Omeyer a ensuite plié le match d'un superbe arrêt devant Fredrik Petersen (59e). Que Claude Onesta se rassure, ses Bleus ont du répondant. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vers un ralentissement du déconfinement au Royaume-Uni à cause du variant Delta ?

VIDÉO - Mila dans Sept à Huit : "Peut-être que je serai morte dans cinq ans"

Qui est Naftali Bennett, le nouveau Premier ministre israélien ?

VIDÉO - "C'est un montage contre moi" : Mélenchon réplique aux accusations de complotisme

Parcoursup : pourquoi des élèves aux notes excellentes ne trouvent pas de formation

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.