Liga : à Valence, le Barça souffre mais s’impose en fin de match grâce à Messi

SPORT

FOOTBALL - Le Barça s’est fait peur, samedi à Valence, à l’occasion de la neuvième journée de Liga. Malmenés par les Chés, les Catalans sont parvenus à remporter trois points importants au bout du temps additionnel, grâce à un pénalty transformé par Lionel Messi.

Le Barça se souviendra longtemps de son déplacement à Mestalla. Et pas forcément pour des bonnes raisons. Trois jours après la démonstration contre Manchester City, les hommes de Luis Enrique ont énormément souffert à Valence, qui montre de belles choses depuis que Cesare Prandelli a été nommé entraîneur. Si les Catalans ont remporté trois points précieux et repassent devant le Real et l’Atlético qui jouent dimanche, les Blaugranas ont tout de même perdu plus gros. A la 14e minute, le Barça a vu Andrès Iniesta quitter la pelouse de Mestalla sur une civière, à la suite d’un tacle dangereux d’Enzo Pérez. Une blessure qui pourrait coûter au milieu de terrain espagnol plusieurs mois d’indisponibilité. 

Valence a gâché

"Andres Iniesta souffre d'une lésion partielle du ligament latéral externe et de la capsule postérieure du genou droit. A son retour à Barcelone, le joueur sera soumis à des examens complémentaires pour connaître la gravité exacte de la blessure", a écrit le Barça, dans un communiqué. Cette blessure, importante d’Iniesta s’ajoute à celles de Piqué et Jordi Alba, dont les absences se sont faites ressentir contre Valence. Avec Umtiti et Digne alignés d’entrée, le FC Barcelone a été très souvent mis en danger par Valence. Si Messi a ouvert le score, sur un but qui aurait dû être annulé pour une positition de hors-jeu de Suarez, les Catalans se sont faits bouger en seconde période. Très tôt après le repos, Munir, prêté par le Barça, et Rodrigo Moreno ont donné l’avantage aux locaux.

Lire aussi

    Dans un Mestalla bouillant, Luis Suarez est parvenu à remettre les deux équipes à égalité à la 62e minute. L’Uruguayen a repris victorieusement un ballon préalablement repoussé par Diego Alves. Ce but n’a pas freiné les ardeurs des Valencians qui ont continué à pousser. Munir et surtout Nani, seul face aux buts de Ter Stegen, auraient pu inscrire le troisième but de Valence. Et au bout du temps additionnel, Messi sur un pénalty obtenu par Suarez, a permis aux Catalans de prendre trois points important au terme d’un superbe match. Partidazo.

    Lire aussi

      Lire et commenter