Ligue 1 : défait par Guingamp à domicile, Lyon s’enfonce dans la crise

SPORT

FOOTBALL - Quatre jours après la défaite face à la Juventus, l’Olympique Lyonnais s’est une nouvelle fois incliné à domicile, ce samedi, contre Guingamp (1-3). Devant à la mi-temps, les partenaires de Lacazette ont complètement sombré lors du second acte. La crise couve à Lyon.

Cinq minutes qui changent tout. Devant au score à la mi-temps grâce à un pénalty transformé par Alexandre Lacazette, quatre jours après son échec contre la Juventus Turin, l’Olympique Lyonnais a tout gâché après le repos. Alors que Guingamp n’avait, presque, rien montré lors du premier acte, les ouailles de Jean-Michel Aulas se sont faits surprendre sur deux coups parfaitement joués par les Bretons. Après seulement quelques secondes en deuxième mi-temps, Briand a parfaitement servi Salibur qui a trouvé le chemin des filets de Lopes. Cinq minutes plus tard, ce même Jimmy Briand, qui a porté les couleurs de de l’OL pendant quatre saisons, a trouvé en deux temps Marcus Coco, qui a donné l’avantage aux siens.

Lyon sombre

Cinq minutes fatales qui ont plongé les Rhodaniens dans le doute. Bruno Génésio, qui avait décidé de revenir à un 4-3-3, n’a pas trouvé les solutions pour permettre à ses hommes de revenir dans le match. Pire, alors qu’il avait fait rentrer Mathieu Valbuena, le coach lyonnais a vu son joueur sortir quelques minutes plus tard à cause d’une blessure à l’épaule. Bien regroupés et se projetant très rapidement devant, les Guingampais ont enfoncé les Lyonnais à la 77e minute de jeu. A la suite d’une relance parfaite de Johnsson, Marcus Coco, encore lui, a traversé le terrain, dribblé Rafael puis Nkoulou avant de tromper, une nouvelle fois, Anthony Lopes. Le calice jusqu’à la lie.

Grâce à cette magnifique victoire, les Guingampais continuent leur début de saison parfait, le meilleur de l'histoire du club. Les hommes d’Antoine Kombouaré sont cinquièmes à six petits points de Nice, qui se déplace dimanche à Metz. Les Lyonnais, eux, plongent dans la crise. Avec une victoire, contre Saint-Etienne, lors des sept derniers matchs de Ligue 1, les Lyonnais plafonnent et restent dans le ventre mou du championnat. Jean-Michel Aulas va devoir sévir.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter