Mercato : Sergio Ramos au PSG, que va apporter l'ancien capitaine du Real ?

Le PSG a convaincu Sergio Ramos, libre de tout contrat après son départ du Real Madrid.

PATRON - Libre de tout contrat, après 16 saisons au Real Madrid, Sergio Ramos s'est engagé, jeudi 8 juillet, pour les deux prochaines saisons avec le PSG. À 35 ans, le défenseur espagnol au palmarès quasi inégalé devra apporter son expérience et sa rage de vaincre.

Une légende arrive à Paris. Une légende du Real Madrid, rien que ça. Libre après 16 saisons passées chez les Merengues (671 matchs, 101 buts), Sergio Ramos s'est entendu avec le PSG pour les deux prochaines années. Le Sévillan, non retenu pour disputer l'Euro avec l'Espagne en raison d'une blessure, a paraphé, jeudi 8 juillet, un contrat de deux saisons. Il touchera un salaire de 15 millions d'euros, un niveau similaire à ce que lui offrait la Casa Blanca. À 35 ans, le défenseur central espagnol, champion du monde 2010 et double champion d'Europe (2008 et 2012), débarque dans la capitale, avec l'un des plus beaux palmarès du football : cinq Ligas, deux Coupes du Roi et... quatre Ligues des champions, l'objectif principal du PSG.

"C'est un grand changement dans ma vie, un nouveau défi et un jour que je n'oublierai jamais. Je suis fier de faire partie de ce projet très ambitieux, d’intégrer une équipe avec de grands joueurs", a-t-il déclaré au site officiel du club. "C'est un club qui a déjà prouvé au plus haut niveau avec des fondations solides. Je veux continuer à grandir avec Paris et aider l'équipe à travailler pour gagner des titres."

C'est, en grande partie, pour ramener la C1 dans la capitale, qui vient de leur échapper deux fois (finaliste en 2020, demi-finaliste en 2021) que les décideurs franciliens se sont mis en quatre pour le recruter. À la recherche d'une voix qui porte dans le vestiaire, ce qui manquait au club parisien depuis le départ de Thiago Silva l'été dernier, et même peut-on dire depuis Zlatan Ibrahimovic et Thiago Motta, Sergio Ramos est apparu comme le profil idéal. Avec l'ancien capitaine de la Roja, le PSG s'assure les services d'un leader, d'une âme, d'un gagnant, capable par les mots et les gestes de métamorphoser une équipe.

Un vestiaire qu'il connaît déjà bien

Son intégration au groupe devrait, par ailleurs, être facilitée. Au PSG, l'Espagnol (180 sélections, 23 buts) va retrouver d'anciennes connaissances comme Angel Di Maria et Keylor Navas, qu'il a longtemps côtoyé à Madrid, mais aussi quelques compatriotes, tels que Pablo Sarabia, Sergio Rico, Ander Herrera et Juan Bernat. Même Neymar, ancien du Barça, a mis de côté leur rivalité passée avec l'ancien taulier du Real. Sur les réseaux sociaux, le Brésilien, qui a prolongé à Paris jusqu'en juin 2025, s'est montré enthousiaste à l'idée de voir le débarquer au Parc des Princes, commentant plusieurs de ses publications. Les deux joueurs, séduits par la possibilité d'évoluer ensemble, ont même discuté au téléphone. 

Évidemment, son arrivée rabat les cartes dans le secteur défensif. Elle provoquerait quelques remous dans vestiaire, selon Le Parisien, Presnel Kimpembe craignant que le recrutement d'un poids lourd de l'acabit de Sergio Ramos le pousse sur le banc. Outrepassé cette peur, légitime, l'apport du joueur formé au FC Séville ne peut être bénéfique pour les joueurs qui vont l'entourer. Sa personnalité unique et son expérience hors du commun vont imprégner les hommes de Mauricio Pochettino et les aider à mieux appréhender les grands rendez-vous en Coupe d'Europe. Ce qui leur a souvent fait défaut par le passé.

Un signal envoyé à Mbappé

Avec Sergio Ramos dans son effectif, le PSG envoie aussi un message à ses stars. Kylian Mbappé en tête. Après avoir enregistré l'arrivée libre de Georginio Wijnaldum, en fin de contrat avec Liverpool, d'Achraf Hakimi pour 70 millions d'euros (bonus compris), en provenance de l'Inter Milan, et avant d'officialiser les recrutements de Gianluigi Donnarumma et, potentiellement, de Paul Pogba, dont le nom circule à Paris, le club de la capitale répond aux demandes de "KM". Le champion du monde tricolore, dont la prolongation est en stand-by, réclamait des garanties sportives pour fixer son avenir. L'arrivée de Sergio Ramos pourrait avoir un impact direct sur sa réflexion personnelle, à l'aune de sa dernière année de contrat. 

Lire aussi

Sur le papier, l'ancien boss du Real Madrid peut apporter énormément au PSG. Il a les épaules pour faire passer un nouveau cap au club. Mais en est-il capable physiquement ? S'il a toujours la même fougue, la même rage de vaincre, Sergio Ramos a, en effet, accumulé les pépins physiques cette saison, enchaînant une déchirure des fibres musculaires et du ménisque, une nouvelle blessure musculaire puis une irritation du tendon. À 35 ans, son état de forme interroge. Dans son entourage, on assure que la coupure estivale, la première depuis plusieurs années, lui a permis de se requinquer. Les résultats de sa visite médicale ont confirmé cet optimisme. Oui, il a encore quelques belles années à offrir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : à la mi-journée, 120.000 foyers sans électricité essentiellement en Normandie

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.