Ligue 1 : le vignoble bordelais prêt à se mobiliser pour "dépanner" les Girondins

Ligue 1 : le vignoble bordelais prêt à se mobiliser pour "dépanner" les Girondins

CRISE - Les Grands crus de Bordeaux sont prêts à aider, du moins sur le court-terme, le club des Girondins, récemment lâché par son actionnaire américain. Lundi, l'homme d'affaires François Pinault, lui-même propriétaire du Stade Rennais, a lancé un appel en ce sens.

Quelques jours après l’annonce du retrait du fonds d’investissement américain King Street, actionnaire principal des Girondins de Bordeaux, qui ne souhaite plus soutenir et financer le club, le président de l'Union des Grands Crus de Bordeaux (UGCB) Ronan Laborde s'est dit prêt, mardi 27 avril, à aider financièrement le FCGB. 

La veille, l'homme d'affaires François Pinault, propriétaire du Château Latour (premier grand cru classé de Pauillac), mais aussi du Stade Rennais, avait appelé lundi ses "collègues propriétaires de grands crus bordelais" à se rassembler pour un projet de reprise des Girondins.

"Bien sûr on n'est pas du tout insensibles à ce qui se passe aujourd'hui", les Girondins font "partie du patrimoine de notre ville et même de notre région", a déclaré Ronan Laborde lors d'une conférence de presse. "C'est tout à fait louable, bravo à François Pinault de lancer cet appel. Ça a une connotation très positive, ça rappelle les grandes heures". 

Seul un "dépannage" a cependant été évoqué : "Je ne suis pas certain qu'on puisse à nous seuls sauver les Girondins et les repositionner comme étant un club performant", a ainsi souligné le président de l’UGCB. "On n'est pas des romantiques, je pense qu'il faut être quand même assez pragmatiques et raison garder", a-t-il insisté. Selon lui, "il y a des structures, des sociétés, des hommes qui en complément de notre action et de manière beaucoup plus importante" pourront contribuer "à mettre les Girondins de Bordeaux à flot et sur la bonne voie".

L'appel de François Pinault

En tant qu’actionnaire unique du Stade Rennais, François Pinault ne peut pas lui-même monter un projet de reprise des Girondins. Il s’est néanmoins dit "prêt à apporter (s)on soutien à toute opération montée par les acteurs du vin", et dit qu'il le fera "avec enthousiasme". Dans une lettre ouverte, il s’est dit en effet "ému à l'idée de voir les Girondins de Bordeaux en risque de disparaître", "comme tous les Français amoureux du football".

"Associé depuis trente ans à la vie bordelaise, à travers Château Latour, je pense que l'existence du club mythique que sont les Girondins est importante pour Bordeaux, son rayonnement, son équilibre auxquels tous les propriétaires viticoles ne peuvent que s'identifier", a-t-il écrit. Ajoutant : "Quelle est la force économique qui, dans cette région, peut se donner 

l'objectif de sauvegarder les Girondins et de les développer ? Le monde du vin et en particulier les propriétaires de grands crus."

Actuellement 16e de Ligue 1, Bordeaux doit accueillir Rennes dimanche. Placé sous la protection du Tribunal de Commerce de Bordeaux, le club est désormais assisté par un mandataire ad hoc dans sa recherche d'une solution durable.

L'urgence pour les supporters : sauver le club sportivement

Vendredi, la mairie de Bordeaux avait annoncé être en contact pour la reprise du club avec deux entrepreneurs, Pascal Rigo et Bruno Fievet, originaire ou avec des attaches girondines. Ils ne sont pas issus du monde du vin. 

Lire aussi

Pour les supporters du club, la priorité n’est toutefois pas de trouver un repreneur, ce qui selon eux prendra "des mois", mais de "sauver sportivement le club, de mettre toutes les chances de (leur) côté" pour maintenir le FCGB en Ligue 1. Samedi, un bon millier d’Ultramarines (principal groupe d’ultras bordelais) ont manifesté devant la mairie de Bordeaux pour réclamer la démission du président du club, Frédéric Longuépée, qu'ils accusent d'avoir mené le club à la "faillite".

Vous aimez le sport ? Découvrez le podcast du "club Margotton" où les plus grands athlètes, se livrent au micro de Grégoire Margotton

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Club Margotton, c'est un micro tendu vers l'excellence. Le récit de destins hors du commun. Ils ou elles ont enflammé des stades, repoussé leurs limites... Athlètes, entraîneurs, dirigeants, leurs parcours nous a fait vibrer et ils ont un peu changé nos vies. Ces femmes et ces hommes, pas comme les autres, se livrent au micro de Grégoire Margotton.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

EN DIRECT - Israël/Palestine : le Hamas affirme avoir lancé 130 roquettes vers Tel Aviv

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.