OM : André Villas-Boas présente sa démission en conférence de presse, le club le met à pied à titre conservatoire

André Villas-Boas a annoncé avoir remis sa démission à ses dirigeants ce mardi.

FOOTBALL - Présent en conférence de presse ce mardi, André Villas-Boas a fait part de sa volonté de quitter son poste d'entraîneur de l'Olympique de Marseille après un désaccord sur le mercato. Dans un communiqué, le club olympien a annoncé sa mise à pied à titre conservatoire, avant d'éventuelles sanctions prises à l'issue d'une procédure disciplinaire.

Un nouveau coup dur pour l'OM ! Empêtré dans une crise sportive depuis quelques semaines, le club phocéen va voir son coach quitter le navire. Lors d'une conférence de presse ce mardi matin, André Villas-Boas a annoncé avoir présenté sa démission à la direction du club phocéen après un désaccord sur le mercato. "Je ne veux rien de l'OM, pas d'argent. Je veux juste partir", a-t-il lancé aux journalistes. Le Portugais est désormais en attente d'un retour de sa direction. 

Hier soir, l'Olympique de Marseille a conclu son mercato d'été en finalisant l'arrivée de Olivier Ntcham (Celtic Glasgow). Le milieu de terrain est arrivé sous la forme d'un prêt avec une option d'achat estimée à environ 5 millions d'euros. "AVB" n'en voulait visiblement pas : "c’est précisément un joueur auquel j’ai dit non". "Je ne suis pas d’accord avec la politique sportive. Ce club a déjà vécu deux, trois ans de n’importe quoi sur les transferts", ajoute-t-il en forme de tacle à ses dirigeants. Cette mésentente avec le nouveau directeur sportif Pablo Longoria a probablement constitué la goutte de trop pour le tacticien portugais qui a préféré jeté l'éponge. 

Cette annonce intervient dans un contexte déjà particulièrement tendu pour le club marseillais. Trois jours plus tôt, une frange violente de supporters a envahi le centre d'entraînement. Frustrés par les résultats de leur équipe et privés de l’accès aux tribunes pour exprimer leur mécontentement, ils ont commis plusieurs actes de vandalisme et de vol. Le défenseur espagnol Alvaro Gonzalez a même été atteint par un projectile. À l'issue de cet incident, le match prévu au Vélodrome contre Rennes a été reporté. "Ma décision n'a rien à voir avec les incidents de samedi dernier", nuance toutefois le tacticien lusitanien.

Une sortie "inacceptable" pour l'OM

Quelques heures plus tard, sur son site officiel, l'Olympique de Marseille a annoncé la mise à pied à titre conservatoire du technicien lusitanien, dans un communiqué condamnant fermement les propos d'"AVB" en conférence de presse. "Cette décision conservatoire est devenue inévitable compte tenu de la répétition récente d’agissements et d’attitudes qui nuisent gravement à l’institution Olympique de Marseille et à ses salariés qui la défendent quotidiennement. Les propos notamment tenus aujourd’hui en conférence de presse à l’égard de Pablo Longoria, directeur général chargé du football, sont inacceptables", indique la publication.

Avant néanmoins de saluer l'investissement "exceptionnel" du coach olympien. "D’éventuelles sanctions seront prises à l’encontre d’André Villas-Boas à l’issue d’une procédure disciplinaire" a conclu le club phocéen. Sportivement, les Olympiens sont aussi à la peine avec une seule victoire lors de leurs huit derniers matchs de championnat. Ils sont désormais à 13 points de la troisième place occupée par le PSG (avec deux matchs en retard). 

Vous aimez le football ? Alors écoutez cet épisode du Club Margotton : François Hollande "le sport est une culture"

Découvrez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée ! 

On le savait très intéressé des choses du football. On ne savait pas que François Hollande avait accordé à tous les sports une part importante de son histoire personnelle. L’ancien Président de la République se confie sur cette relation particulière faite d’émotions, de transmission. Sur ces moments, dans l’exercice du pouvoir, où le sport a joué un rôle décisif. Voici les mots d’un authentique passionné.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Allemagne : "Ne permettons pas que la pandémie divise aussi notre société", déclare Frank-Walter Steinmeier

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

VIDÉO - "The Voice" : Jim Bauer a mis K.O. les coachs avec une audacieuse reprise de "Tata Yoyo"

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Lire et commenter