Ligue 2, National : débuts mitigés pour les clubs franciliens

SPORT

FOOTBALL - Créteil qui évolue en L2, et le Paris FC et le Red Star actuellement en National, ont débuté leur saison. Les trois clubs franciliens qui ne manquent pas d'ambition n'ont pas franchement réussi un départ en fanfare

On a tendance à l'oublier mais il n'y a pas que le PSG qui joue au foot en région parisienne. Le Paris FC et le Red Star (National) visent cette année la montée à l'échelon supérieur , un niveau où évolue Créteil (L2) depuis maintenant deux saisons. Le club du Val-de-Marne a déjà disputé deux matches de championnat et pointe à la 8e place du classement.

Lourdement battu d'entrée à Tours (4-1), Créteil s'est ensuite largement imposé devant son public face à Châteauroux (3-0) grâce notamment à sa nouvelle recrue, Frédéric Piquionne , auteur d'un doublé. Passé par Lyon, Rennes, Monaco ou encore Saint-Etienne, le buteur de 35 ans a débarqué dans le Val-de-Marne en provenance de... Portland (Etats-Unis). Avec Ilunga (32 ans, ex-Toulouse et Saint-Etienne notamment), il fait partie des recrues expérimentées de l' US Créteil .

Le Red Star compte sur Bellion

De l'expérience, le Paris FC en avait également besoin. Avec Christian Kinkela (32 ans) en provenance de Châteauroux, et Richard Socrier (35 ans), le club parisien a comblé cette lacune. "La saison dernière nous avons manqué d’expérience et de maturité dans les moments clés, donc nous avons voulu nous renforcer à ce niveau-là, explique l'entraîneur Christophe Taine à foot-national.com . Le critère principal de recrutement était donc l’expérience et nous avons ciblé des joueurs qui ont évolué au niveau au-dessus. Ils nous apporteront leur vécu et leur qualité technique, ce qui nous a manqué la saison dernière." Lors du premier match (0-0 contre le CA Bastia), cela n'a pas suffi .

De son côté, l'autre équipe francilienne de National a souffert dès l'entame du championnat. Battu 3-1 à Amiens, le Red Star (actuel avant-dernier) va devoir rapidement se reprendre. D'autant plus que le classement de l'an dernier (7e) peut laisser espérer une bonne saison, voire la montée au bout. Pour parvenir à cet objectif, le club de Saint-Ouen a recruté malin . Il a surtout frappé un grand coup avec l'arrivée de David Bellion (Bordeaux), déjà buteur en Picardie. Il reste 33 journées au Red Star afin de prouver qu'il a le niveau pour jouer en Ligue 2.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter