Ligue des champions : au tour de Messi de chasser le record de Raul

SPORT

LIGUE DES CHAMPIONS - Titulaire ce mercredi face à l'Ajax, Lionel Messi a les cartes en mains pour devenir le joueur le plus prolifique dans l'histoire de la Ligue des Champions. Devancé d'une unité par Cristiano Ronaldo (70 buts) et de deux par le légendaire Raul (71), il a déjà inscrit 69 buts en Coupe d'Europe à seulement 27 ans.

Si Lionel Messi marque plus d'une fois ce mercredi soir à Amsterdam, il deviendra au minimum co-meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des Champions, en compagnie de l'Espagnol Raul. Mardi, Cristiano Ronaldo, son rival du Real Madrid, avait l'opportunité de prendre la tête de classement symbolique. Mais tétanisé à l'idée d'inscrire son nom sur le sommet des tablettes, le Portugais a tout raté face à Liverpool. Assurément, il battra le record de Raul tôt ou tard, mais comment prendrait-il la nouvelle si la "Pulga" (le surnom de Messi) venait à le dépasser avant lui ?

Actuellement bloqué à 69 unités, le compteur de Messi est prêt à disjoncter. Moins prolifique que les saisons précédentes, l'Argentin accuse déjà un retard important par rapport au total de buts inscrits par CR7 cette saison (7 pour le Barcelonais, 17 pour le Madrilène), mais ne se privera pas si l'occasion se présente contre l'Ajax. Déjà auteur d'un but et d'une passe décisive au match aller, Messi a désormais un boulevard qui s'offre devant lui. Saura t'il évacuer cette pression à son tour ? Une chose est sûre, il est resté muet lors du clasico (le 25/10), puis face au Celta Vigo samedi dernier, ce qui intrigue à ce jour la presse ibère.

EN SAVOIR + > Face à l'Ajax Amsterdam, Lionel Messi égale le record de Raul (71)

Outre son réalisme du moment, c'est l'état physique de l'Argentin qui poserait problème. Ainsi, comme le rapportait mardi la Sexta, Messi aurait fait venir le physiothérapeute de l'équipe nationale à son domicile pour une durée de quinze jours. Très attaché à cet homme de confiance, le Barcelonais traînerait un bobo depuis quelques temps. Au lendemain du clasico, le quotidien catalan Sport n'avait pas hésité à balancer que Léo a joué sous infiltrations à Madrid.

Quoiqu'il en soit, Luis Enrique a prévu de titulariser son trio fantastique (Messi-Neymar-Suarez) ce mercredi, conscient qu'un nouveau faux-pas des Blaugranas ferait couler bien trop d'encre. Conforté ce début de semaine par Andoni Zubizarreta, l'actuel directeur sportif du Barça, le coach compte sur un réveil collectif de ses cadres avant tout. Il serait ravi que Messi dépasse Raul au classement des buteurs, mais seulement à condition que les trois points se joignent à la majuscule performance.
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter