Ligue des champions : Dortmund et Varsovie s'offrent le nouveau record de buts

Ligue des champions : Dortmund et Varsovie s'offrent le nouveau record de buts

FOOTBALL – Le Borussia Dortmund et le Legia Varsovie (8-4) ont offert une orgie de buts aux spectateurs du Signal Idunal Park ce mardi soir. Les deux équipes ont inscrit un total de douze réalisations, un nouveau record en Ligue des champions.

Des buts, des buts et encore des buts. Pour schématiser, la soirée des 55 000 petits chanceux qui avaient pris place dans le Signal Idunal Park de Dortmund s’est résumée à une orgie de buts, tout simplement. Douze pour être précis.  Jamais un match de Ligue des champions n’avait été aussi prolifique depuis la rencontre entre l’AS Monaco et le Deportivo Corogne qui s’était soldée par un 8-3 en faveur des hommes de Didier Deschamps le 5 novembre 2003. 

Ce mardi soir, le match était parti sur des bases assez folles, le score étant de 5-2 en faveur des Allemands après 32 petites minutes de jeu, de quoi s’offrir le record du plus gros score à la mi-temps. Le trio Reus-Dembélé-Kagawa a activement participé à cette folle soirée et mis à mal à une équipe polonaise qui avait fait le pari de jouer avec… six défenseurs, puisque les trois joueurs du BVB ont compilé six buts et six passes décisives dont trois pour le seul Ousmane Dembélé, s’il vous plaît. Une performance quasi-inédite pour un joueur de son âge.

Grâce à cette victoire, les joueurs de Thomas Tuchel conservent la première place de leur groupe et  se rendront donc à Madrid le 7 décembre en position de leader, avec deux points d'avance sur le Real, vainqueur mardi du Sporting Lisbonne (2-1). Il leur faudra ramener au moins un match nul pour finir premier du groupe F. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé recommande la vaccination des enfants fragiles

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Noël à Bordeaux : pas "d'arbre mort" mais un sapin de verre et d'acier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.