Ligue des champions : Karius, le gardien de Liverpool auteur de deux erreurs en finale, souffrait d’une commotion cérébrale

Ligue des champions : Karius, le gardien de Liverpool auteur de deux erreurs en finale, souffrait d’une commotion cérébrale

DirectLCI
FOOTBALL - Le gardien Loris Karius a été victime d'une commotion cérébrale au cours de la finale de la Ligue des champions, qui opposait le 26 mai dernier son équipe de Liverpool au Real de Madrid. Cela pourrait expliquer les deux "boulettes" qui ont permis aux Espagnols de gagner le match.

Loris Karius a été admis à l'hôpital quelques jours après la finale de la Ligue des champions, qui s'est déroulée le 26 mai. Le gardien de l'équipe de football de Liverpool a passé ce vendredi une batterie d'examens au Massachusetts General Hospital de Boston, aux Etats-Unis. Il a aussi rencontré le médecin Ross Zafonte, spécialisé dans le traitement des joueurs de NFL ayant été victimes de commotions cérébrales. 


Dans un communiqué, les médecins expliquent que le joueur de 24 ans a été victime d'une commotion cérébrale lors de la défaite de Liverpool face au Real Madrid (1-3). "Au moment de notre évaluation, les principaux symptômes résiduels présentés par Karius suggèrent qu'il y a eu un dysfonctionnement de sa vision spatiale. Il est possible que de tels déficits affectent la performance", soulignent-ils.

A la 49e minute

Que s'est-il passé ce jour-là ? A la 49e minute, Sergio Ramos avait asséné un coup de coude au niveau de la tempe gauche de Loris Karius. Le joueur allemand s'était plaint au directeur du jeu, qui n'avait toutefois pas sifflé. Deux minutes plus tard, Karius commettait sa première erreur.


En commettant ces deux énormes erreurs lors de cette  finaler, le gardien des Reds a offert deux buts au Real Madrid, permettant au club espagnol de remporter sa 13e coupe aux grandes oreilles.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter