L'or de Florent Manaudou pour oublier Laure

SPORT
DirectLCI
BERLIN 2014 - Vainqueur sans la moindre contestation de la course reine du 50 mètres nage libre, Florent Manaudou a brigué quatre médailles d'or lors de ces championnats d'Europe de Berlin. Aussi doué que sa soeur, il a tout pour maintenir cette excellente dynamique.

Sans aucune contestation, Florent Manaudou aura été le grand homme de ces 31e championnats d'Europe. Avec ses quatre médailles d'or autour du cou (50 m papillon, 50 m nage libre, 100 m nage libre et relais 4 fois 100 m nage libre), il entre dans l'histoire de la natation française, à seulement 23 ans.

Il domine de la tête et des épaules

Dimanche après-midi sur 50 mètres, tout comme il l'avait fait vendredi lors du 100 mètres nage libre devant Fabien Gilot, il est parti en tête et n'a jamais été dépassé tout au long de la course. Une ligne droite vraiment parfaite, à l'image de celle réalisée à Londres lors des derniers Jeux Olympiques de Londres en 2012 (21,32 s à Berlin, 21,34s à Londres) et qui avait engendré une médaille d'or à la surprise générale, au nez et la barbe de tout le gotha de la natation mondiale.

Dominer l'Europe, cela ne veut pas forcément dire dominer le reste du monde, Florent en est conscient. Néanmoins, le Marseillais possède toutes les armes pour progresser encore et toujours, et ainsi arriver aux prochaines olympiades de Rio, armé jusqu'aux dents. D'abord dans l'ombre de soeur Laure, elle aussi très précoce dans un récent passé, Florent a patiemment attendu son tour pour émerger des bassins.

Maintenant qu'elle est retraitée, Laure voudrait que l'on se focalise davantage sur l'autre membre du clan. Sur Twitter, elle s'est exprimée ce dimanche : "Si je peux passer un seul message, arrêtez de parler de moi à mon frère quand il fait une perf.", a t'elle posté ce dimanche après-midi. Il faut dire qu'à ce rythme là, les oreilles de l'ex-nageuse n'ont pas dû cesser de siffler.

Lire et commenter