Malgré les 100 millions des Chinois, Aulas n'en démord pas contre le PSG

SPORT

JACKPOT - Fort de 100 millions d'euros venus de la Chine, Jean-Michel Aulas espère voir son OL concurrencer les grosses écuries européennes dans un futur proche. Pour ce qui est du PSG, c'est une autre histoire selon le président lyonnais.

Certains finiront par croire que JMA fait une fixation. En "croisade" contre les fonds venus du Qatar depuis des mois, le président de l'OL en a encore remis une couche vendredi, en marge d'une intervention portant sur l'arrivée dans le capital lyonnais d'investisseurs chinois. "Il faut rétablir la vérité. Nous sommes dans une économie libérale : un investisseur investit des fonds dans une société performante, et pas à fonds perdus, puisqu’il y a une volonté de retour sur investissement", a commencé l'homme fort des Gones, faisant allusion aux investiseurs venus de l'Empire du milieu pour prendre 20 % du capital de l'Olympique Lyonnais pour environ 100 millions d'euros.

A LIRE AUSSI >>   "L’excès de l’argent du PSG tue l’aléa sportif" : Aulas allume le PSG avant le Trophée des champions

Les aides d'Etat, encore et toujours…

Un modèle viable et équitable aux yeux de JMA. Contrairement à ce qui se fait à Paris selon le dirigeant lyonnais. "Dans le cas du PSG, unique en France, et en Europe avec Manchester City, on est dans des aides d’État, peut-être réprimables par la Commission européenne, et qui sont à fonds perdus" a-t-il argumenté, prédisant que "Ces subventions viennent complètement déréguler l’économie du football et feront baisser l’attractivité du Championnat français, et donc le montant des droits, surtout à un moment où Canal est en difficulté face à beIN."

BeIN Sport - PSG, un duo infernal qui mettrait donc à mal l'équilibre du football français. "Ce n’est pas Lyon que cette dérégulation va défavoriser, mais l’ensemble du football français. C’est pour ça que j’ai mené cette campagne d’explication.", a ajouté le boss du vice-champion de France qui précise cependant ne rien avoir contre le PSG "qui a des dirigeants de grande qualité". Qui oserait en douter ?

A LIRE AUSSI >>  PSG : les dirigeants exigeraient des sanctions contre Aulas

 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter