Marathon de Berlin : le finish de fou de Bekele, qui finit à 6 petites secondes du record du monde

Marathon de Berlin : le finish de fou de Bekele, qui finit à 6 petites secondes du record du monde

ATHLÉTISME - Le coureur éthiopien s'est livré à un duel incroyable avec Wilson Kipsang dans les derniers mètres de course, avant de réaliser la deuxième meilleure performance de tous les temps : 42,195 km avalés en 2 h 03 min 03 s !

Quelle course ! Si l'Éthiopien Kenenisa Bekele a remporté dimanche matin le marathon de Berlin avec un temps canon de 2 h 03 min 03 sec, c'est aussi parce qu'il s'est livré à un intense mano a mano avec le Kényan Wilson Kipsang, battu seulement dans les derniers hectomètres. Les deux grands favoris de la course ont d'ailleurs couru dès le départ sur la base du record du monde de Dennis Kimetto (2 h 02 min 57 s), réalisé aussi dans la capitale allemande, il y a deux ans. Bekele a donc échoué à 6 petites secondes, mais restait satisfait à l'arrivée. "Oui, ça a marché selon mes plans, a expliqué le triple champion olympique du 10.000 m (2004 et 2008) et du 5.000 m (2008). Je voulais battre mon meilleur temps personnel, j'ai fait un temps fantastique. Je suis juste un peu déçu de rater le record du monde pour une poignée de secondes". 

Le départ le plus rapide de l'histoire sur un marathon !

Sa performance chronométrique, Bekele la doit donc assez largement à son dauphin Kipsang, venu à Berlin pour faire tomber le record de l'épreuve et qui a demandé à ses lièvres de courir sur la base de ce temps de référence, provoquant ainsi le départ le plus rapide de l'histoire sur un marathon ! Le Kényan s'est d'ailleurs comporté comme le patron de la course jusqu'au 41e km, après avoir placé une première accélération aux 30 km et creusé un premier trou. A-t-il pensé qu'il avait éliminé Bekele ? C'était sans compter sur l'expérience de l'Éthiopien, revenu doucement, mais sûrement, en fin de course. Et au 39e km, après être longtemps resté dans le sillage de Kipsang, Bekele s'est mis à sa hauteur pendant plusieurs centaines de mètres, est repassé brièvement derrière, avant de finalement placer une accélération incroyable dans le dernier kilomètre, digne d'un final de 10.000 mètres sur piste. Puis de brillamment l'emporter.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

    EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

    "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

    VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

    VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.