Marathon de Paris 2016 : le Kényan Kotut remporte la 40e édition en 2h07

Marathon de Paris 2016 : le Kényan Kotut remporte la 40e édition en 2h07

MARATHON - Paris lui va si bien. Cyprian Kotut s'est adjugé la 40e édition du marathon de Paris, dimanche. Le Kényan, vainqueur du semi organisé dans la capitale française le 6 mars dernier, a bouclé les 42,195 km en 2 heures, 7 minutes et 11 secondes, soit une moyenne de près de 20 km/h.

Cyprian Kotut a remporté dimanche la 40e édition du marathon de Paris. Âgé de 24 ans, il a amélioré son record personnel dans la discipline, en franchissant la ligne, au sprint, en 2h07''11 (19,90km/h).

Un triplé kényan


Déjà vainqueur le 6 mars dernier du semi-marathon de Paris, Kotut s'est adjugé une édition placée sous le signe de la sécurité. Il devance ses compatriotes Laban Korir (2e en 2h07:27., temps officieux) et Stephen Chemlany (3e en 2h07:35. temps officieux).  Chez les femmes, c'est la Kényane Visiline Jepkesho qui boucle en premier les 42.195 km en 2 heures 25 minutes et 52 secondes.

EN SAVOIR +>>  Pour connaître votre résultat ou celui d'un ami, c'est par ici

Selon les organisateurs, 46.200 personnes ont retiré leur dossard, sur les 57.000 inscrites. Cette déperdition est dans la moyenne constatée ces dernières années, où environ 10.000 inscrits ne peuvent finalement prendre le départ pour des problèmes de blessures ou d'agenda.

À LIRE AUSSI 
>> Qu'est-ce qui peut bien se passer dans la tête d'un coureur de fond ?
>> Le parcours avalé par les concurrents
>> Plus effrayant que le Mur dans Game of Thrones : celui que redoutent les marathoniens

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter