Maria Sharapova reviendra à la compétion en avril et ce n'est pas une blague

SPORT

COME BACK - Maria Sharapova, suspendue quinze mois pour dopage au meldonium, effectuera son retour à la compétition au tournoi de Stuttgart, du 24 au 30 avril prochain.

Elle entrevoit enfin le bout du tunnel. La Russe Maria Sharapova, suspendue quinze mois pour dopage au meldonium, effectuera son retour sur le circuit le 26 avril lors du tournoi de Stuttgart sur terre battue, afin de préparer Roland-Garros, ont annoncé les organisateurs ce mardi dans un communiqué. L'ancienne numéro 1 mondiale et lauréate de cinq tournois du Grand Chelem âgée de 29 ans disputera son premier match le 26 avril, soit une petite semaine avant son trentième anniversaire. Comme un cadeau.

Il me tarde de voir mes supporters et de refaire ce que j'aime- Maria Sharapova

"Je ne pourrais pas être plus contente, jouer mon premier match de retour sur le circuit dans l'un de mes tournois favoris", a exprimé la triple lauréate à Stuttgart (2012, 2013 et 2014). "Il me tarde de voir mes supporters et de refaire ce que j'aime", a-t-elle poursuivi. Et pour cause, Maria Sharapova n'a plus disputé de match depuis son quart de finale perdu à Melbourne en janvier dernier contre l'Américaine Serena Williams, et bénéficiera donc d'une invitation pour le tournoi allemand.

Elle avait vu sa suspension se réduire

Contrôlée positive au meldonium, un produit très répondu dans les pharmacies d'Europe de l'Est sous l'appellation de Mildronate, Sharapova avait été suspendue par la Fédération internationale de tennis (ITF), à compter du 26 janvier 2016. Ce médicament sert principalement à soigner les angines et les cardiopathies mais il augmente aussi les performances des sujets malades et serait efficace surtout durant des épreuves de vitesse, car il accroît la vascularisation du muscle cardiaque.

Depuis le 1er janvier 2016, soit un an, il est sur la liste des substances interdites. Sharapova a tout de même eu la chance de voir sa sanction, initialement fixée à 24 mois, réduite à 15 mois par le Tribunal arbitral du sport (TAS) début octobre. Sans quoi, la grande russe d'1m 88 n'aurait pu prétendre au "jamais deux sans trois" et de gagner le prochain Roland-Garros qu'elle a déjà remporté à deux reprises. 

En vidéo

Tennis: suspension réduite pour Sharapova, qui pourra rejouer dès avril

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter